Régulation bancaire et financière européenne et internationale, 4e édition
Éditeur
Bruylant
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Régulation bancaire et financière européenne et internationale

4e édition

Bruylant

AideEAN13 : 9782802762362
  • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
    Impression

    Impossible

    Partage

    6 appareils

    Copier/Coller

    Impossible

    Lecture audio

    Impossible

89.99

La question de la régulation bancaire et financière n’est pas récente. Elle a
toutefois pris une ampleur nouvelle depuis la crise de septembre-octobre 2008,
suivie peu de temps après par l’affaire Madoff et, en 2010-2011, par la crise
de la dette souveraine. Ces événements ont affecté nombre de pays et ont
conduit à revoir et à approfondir les règles applicables au secteur bancaire
et financier, cela afin de préserver, dans un monde sans frontière, la
sécurité et la stabilité des marchés, des acteurs et des États.

La sécurité est l’un des thèmes majeurs de la régulation, mais il n’est pas le
seul : l’intégrité en est un autre. De plus, en raison de la globalisation, la
seule réponse nationale paraît insuffisante ; une réponse européenne et
internationale est absolument indispensable.

Les acteurs de l’encadrement européen et international sont peu connus. Aussi
est-il important d’y consacrer des développements – sont notamment étudiés les
autorités européennes de surveillance, l’Union bancaire et les « différents G
», tels que le G 20 – même si les réponses apportées par les autorités
européennes et internationales constituent l’essentiel de l’ouvrage, celui-ci
mettant en lumière tant les travaux du Comité de Bâle, de l’OICV, du GAFI et
du FSB que les textes européens, en particulier les textes MIF du 15 mai 2014,
Abus du marché du 16 avril 2014, Résolution bancaire des 15 mai et 15 juillet
2014 et Prospectus du 14 juin 2017.

Les plus-values de cette nouvelle édition sont de quatre ordres : la prise en
compte des nouveaux textes et des nouvelles décisions de justice : par
exemple, le règlement du 12 décembre 2017 sur la titrisation et les textes de
niveau 2 concernant les textes MIF ainsi que les décisions du TUE concernant
le Crédit Mutuel Arkéa (aff. T-712-15 et T-52/16, 13 décembre 2017) et de la
CJUE concernant les boîtes électroniques intégrées à un site internet de
banque en ligne (aff. C-375, 25 janvier 2017) et la règle non bis in idem
(aff. C-537, C-596 et C-597, 20 mars 2018) ; l’enrichissement des rubriques «
Débats, Études, Focus, Humeurs, Lectures et Opinions » : par exemple,
l’intelligence artificielle, les mandats de gestion programmée et les unités
d’actions jumelées ; l’enrichissement des chapitres, notamment ceux consacrés
à l’impact technologique et au développement durable : par exemple, le
Blockchain, le Bitcoin, le token et les engagements à long terme des
actionnaires ; la création d’un index des textes européens en vigueur et d’un
dossier spécial consacré au Brexit.

S'identifier pour envoyer des commentaires.