Dépenses militaires, production et transferts d'armes, Compendium 2019
Éditeur
GRIP
Date de publication
Collection
Rapports du Grip
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Dépenses militaires, production et transferts d'armes

Compendium 2019

Grip

Rapports du Grip

AideEAN13 : 9782872911691
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
0.99

Ce rapport présente une synthèse des principales tendances et statistiques relatives aux dépenses militaires mondiales, à la production et aux transferts internationaux d'armements conventionnels, sur la base des Fact Sheets et des bases de données du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI).

En 2018, les dépenses militaires mondiales ont atteint 1 822 milliards de dollars, soit 2,12% du produit intérieur brut mondial et environ 244 dollars par habitant. Après treize années consécutives d'augmentation (1998 à 2011), et une stabilisation de 2012 à 2016, elles ont connu en 2018 une augmentation marginale de 2,6 % en termes réels. Les cinq pays les plus dépensiers en 2018 – dans l'ordre, les États-Unis, la Chine, l'Arabie saoudite, l'Inde et la France – représentent ensemble 60 % des dépenses militaires mondiales.

Le chiffre d'affaires cumulé réalisé dans la production d'armements par les 100 principaux producteurs d'armement dans le monde est évalué à 398,2 milliards de dollars pour l'année 2017. Il s'agit d'une augmentation de 2,5 % par rapport à 2016. Avec 42 entreprises listées dans le Top 100 – 4 de plus qu'en 2016 –

les entreprises d'armements établies aux États-Unis représentent 57 % du chiffre d'affaires des entreprises du Top 100. En 2017, une entreprise russe, Almaz Antey, apparait pour la première dans le Top 10.

Le volume des transferts d'armements conventionnels majeurs a augmenté de 7,8 % entre la période 2009-2013 et la période 2014-2018, en continuité avec la tendance à la hausse commencée au début des années 2000. Pour la période 2014-2018, les États-Unis, la Russie, la France, l'Allemagne et la Chine étaient les cinq plus grands exportateurs d'armes majeures et comptabilisent ensemble 74,8 % du volume total des exportations d'armes. Pour cette même période, les cinq plus grands importateurs étaient l'Arabie saoudite, l'Inde, l'Égypte, l'Australie et l'Algérie, représentant ensemble 35,1 % du total des importations d'armes.

Dr. Aude Fleurant (Canada/France) est Directrice de Programme au SIPRI. Pieter D. Wezeman (Pays-Bas/Suède) et Siemon T. Wezeman (Pays-Bas) sont chercheurs confirmés au SIPRI. Nan Tian (Chine/Afrique du Sud) et Alexandra Kuimova (Russie) sont respectivement chercheur et assistante de recherche du Programme armements et dépenses militaires au SIPRI.

S'identifier pour envoyer des commentaires.