Dès lors qu'échoit le soir…, poésie
Éditeur
Libre2Lire
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Dès lors qu'échoit le soir…

poésie

Libre2Lire

3.99

Autre version disponible

La souffrance et la perte ne sont qu'à un pas du bonheur et de l'amour...
L'Obscurité
Siège des douleurs et des mélancolies
Cache des attentes inassouvies
Rêves d'Amour qui ne savent comment naître
Où les mots deviennent cris
Où la poésie sous la bougie
Diffuse des espaces
d'Espoir
Au cœur de votre âme...
Une poésie douloureuse et sombre qui scrute les ténèbres de l'âme mais qui sait aussi puissamment en tirer sa lumière.
EXTRAIT
"C'est à toi que j'écris...
Quand s'affole le cœur au printemps attendu,
C'est à toi que j'écris, toi qui tournes les pages
D'une histoire perdue entre mots et images
Sans le secret espoir de l'amour revenu.
Je me suis réfugiée dans le passage lent
De l'obscur à l'obscur, entre peur et névrose
De jeter au matin la cendre et la nécrose
De ce qui était toi, mon plaisir innocent.
Il n'est plus de présent à respirer sans toi,
Juste le besoin de parler à ton absence,
De m'humilier encor, vautrée dans la démence
De t'entendre toujours murmurer à mi-voix...
....Que résiste l'amour quand passe la saison.
Que j'aimerais chasser ces pensées qui m'habitent !
Guérissons-nous jamais des hommes qui nous quittent ?
Assurément le jour où j'oublierai ton nom."
À PROPOS DE L'AUTEURE
Rien ne prédestinait Michèle Appert-Brodowicz à devenir poétesse. Son amour de l'art des mots l'a conduite à les enrubanner pour exprimer des émotions universelles... en Poésie.
Au fil et au détour de ses vers, elle vous emmène vers la quintessence de l'intime que chacun cache ou ignore, alors qu'elle pourrait être le fondement de nos Êtres.

S'identifier pour envoyer des commentaires.