Visibilité et présence de l’image dans l’espace ecclésial, Byzance et Moyen Âge occidental
Éditeur
Éditions de la Sorbonne
Date de publication
Collection
Byzantina Sorbonensia
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Visibilité et présence de l’image dans l’espace ecclésial

Byzance et Moyen Âge occidental

Éditions de la Sorbonne

Byzantina Sorbonensia

AideEAN13 : 9791035105457
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
0.00

Autre version disponible

Cet ouvrage met au cœur de son propos une interrogation simple : dans
l’organisation complexe de l’espace de l’église médiévale, les emplacements
choisis pour les images qui ornent les murs et les objets n’offrent pas
toujours la possibilité de voir celles-ci, d’en déchiffrer le contenu.
Certaines semblent réservées à des groupes de l’assemblée stationnant dans des
espaces spécifiques, d’autres ne sont pas visibles depuis les principales
zones affectées aux fidèles ou aux clercs, d’autres encore sont situées trop
haut. Le rapport, a priori évident, entre représentation et visibilité se
trouve donc souvent démenti, appelant alors une nouvelle notion, celle de
présence. Analyser la tension existant entre ces trois catégories –
figuration, visibilité et présence – implique une étude croisée des œuvres
figurées, des monuments et des sources écrites. Les notions de mobilité et de
fixité permettent également de prendre en compte les multiples jeux d’échelles
à l’œuvre dans ce lieu rituel qu’est l’église, impliquant des objets, des
manuscrits, des dispositifs liturgiques, des gestes, des déplacements
physiques, dialoguant avec un décor appliqué au corps même du monument,
épousant l’immobilité de l’architecture. Les cinq chapitres thématiques qui
organisent ce volume mettent en regard différents cas issus de l’Occident
médiéval et de l’Orient byzantin, selon une chronologie longue (de l’Antiquité
tardive à la fin du Moyen Âge), dans une volonté de décloisonner les
disciplines et les aires géographiques afin de tirer tous les enseignements
d’une approche transversale de l’image médiévale.

S'identifier pour envoyer des commentaires.