Un siècle de radicalisme
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Histoire et civilisations
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
AideEAN13 : 9782757422434
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
12.99

Si le parti radical naît en juin 1901, le radicalisme remonte aux années 1840,
se présentant comme le versant démocratique du « parti républicain ». A ce
titre, on le trouve dans l’opposition à tous les régimes qui se succèdent en
France jusqu’à la fondation de la IIIe République qui réalise son idéal
politique. Dès lors, les radicaux s’identifient au modèle républicain,
rationaliste, positiviste, parlementaire, réformiste sur le plan social et
attaché à la défense et à la promotion des classes moyennes indépendantes,
groupe social émergent de la France au tournant des xixe et xxe siècles. Mais
dès ce moment, les divergences de tactique ou de tempérament séparent un
radicalisme intransigeant d’un radicalisme de gouvernement, davantage porté au
compromis et au gradualisme. C’est ce clivage qui joue à partir des années
1930 et qui, à travers de multiples épisodes, conduit en 1972 à une scission
qui fait passer la frontière entre droite et gauche au centre même du
radicalisme. C’est le sens de cette longue histoire qui constitue un moment de
celle de la nation française que le présent ouvrage s’attache à retracer et à
rendre intelligible.

S'identifier pour envoyer des commentaires.