Rome en noir
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Rome en noir

Gallimard

Blanche

14.99

Autre version disponible

Le boxeur Pietrantonio Di Mauro, venu de Roccasecca, un village pelé au sud de Rome, est assassiné dans un bal à Villeurbanne en 1932. L'élucidation du meurtre de ce militant fasciste va vite devenir un enjeu politico-médiatique. Au cours de l'enquête, les suspects, anarchistes ou communistes, seront tour à tour emprisonnés, innocentés, de nouveau traqués par les services secrets tout-puissants de Mussolini, la redoutable OVRA, jusqu'à la déclaration de guerre. En arrière-plan, le roman déroule la fresque de l'épopée fasciste, d'abord triomphale mais qui peu à peu se mue en désastre, jusqu'à l'écroulement final : le corps du Duce et celui de sa maîtresse exposés à Milan, pendus par les pieds. On retrouve ici la méthode et le style tout à fait singuliers de Philippe Videlier. La folle aventure fasciste arbore les couleurs d'une farce grinçante. Le récit, d'une implacable précision documentaire, est ponctué par les apparitions bouffonnes d'un super-héros jailli d'une bande dessinée à la gloire du régime. Le personnage de Mussolini, délirant de narcissisme, se piquant d'art, adulé par les foules en Italie et en Amérique – mais aussi, on a tendance à l'oublier, en France et en Europe –, domine le livre de sa stature à la fois effrayante et grotesque, au fil d'une reconstitution exceptionnelle.

S'identifier pour envoyer des commentaires.