Anne-Marie la Beauté
Éditeur
Flammarion
Date de publication
Collection
Littérature française
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Anne-Marie la Beauté

Flammarion

Littérature française

8.49

Autre version disponible

Elle s'enduisait de la vieille crème de huit heures d'Elizabeth Arden. Tu pues le camphre Gigi, je disais. Elle répondait c'est un aphrodisiaque, la pauvre Au temps du Théâtre de Clichy, j'étais sa seule amie. Les autres étaient jalouses Les hommes tournicotaient comme des mouches. Elle tombait amoureuse plusieurs fois par mois. À vingt-trois ans elle s'est trouvée enceinte. Pendant deux jours on s'est cassé la tête pour savoir quoi faire et puis elle a dit, allez hop je le garde. Ça ne l'intéressait pas de connaître le père : de toute façon il me fera chier

S'identifier pour envoyer des commentaires.