Carte archéologique de la Gaule. [Nouvelle série], 27/2, Carte archéologique de la Gaule, L'Eure 27/2
EAN13
9782877543842
ISBN
978-2-87754-384-2
Éditeur
Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris
Date de publication
Collection
Carte archéologique de la Gaule
Séries
Carte archéologique de la Gaule. [Nouvelle série] (27/2)
Nombre de pages
832
Dimensions
21 x 6 cm
Poids
2376 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
50.00

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Carte archéologique de la Gaule. [Nouvelle série]
Quelque vingt-cinq années après la parution d'un premier Pré-inventaire de la Carte archéologique de la Gaule dévolu au département de l'Eure, l'Académie accueille dans sa collection de référence une 3e édition de ce volume, désormais totalement refondu et augmenté, avec une pagination ayant quasiment triplé et un dossier iconographique qui n'a pas moins que décuplé, en vue de refléter non seulement l'accumulation importante des découvertes effectuées depuis lors mais aussi du fait de l'exigence d'exhaustivité qui s'impose aujourd'hui aux rédacteurs des notices de la CAG. L'on trouvera dans cette véritable somme la présentation de pas moins de 1300 sites dont la plupart, à l'instar du site de Long-Buisson à Guichainville, se caractérisent par une occupation continue depuis le Néolithique voire le Paléolithique, mais aussi quelque 60 sanctuaires gallo-romains – ce qui place l'Eure en tête des départements réunissant le plus grand nombre de vestiges de ce type –, ou bien encore un nombre exceptionnel de villae mises au jour ou repérées à l'occasion de prospections. Le Pré-inventaire de l'Eure est le résultat du patient labeur du directeur de la Collection de la CAG, le Professeur Michel Provost, à l'activité inlassable, qui a bénéficié de la collaboration attentive et dévouée de l'Association Archéo 27 qui, sous la direction de Véronique et Jean-Noël Le Borgne ainsi que de Gilles Dumondelle, vise à la mise en œuvre des formes et des moyens d'action nécessaires pour « la recherche archéologique, historique et préhistorique » ainsi que « le sauvetage et la mise en valeur des monuments et des sites » de l'Eure. On remerciera ici tout particulièrement les jeunes doctorants et docteurs des Universités de Paris I et de Nantes qui ont été chargés de la rédaction des précieuses synthèses réunies en introduction: Célia Basset pour l'âge du Fer; Stanislas Bossard, Vanessa Brunet, Filipe Ferreira, Cécile Hartz et Jérôme Spiesser pour l'époque romaine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.