Saint Augustin, Pasteur, théologien et maître spirituel
Éditeur
Nouvelle Cité
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Saint Augustin

Pasteur, théologien et maître spirituel

Nouvelle Cité

17.99

Autre version disponible

Saint Augustin (354-430) est l'un des géants de la patristique et plus largement de la civilisation occidentale, car un certain nombre de ses intuitions, comme la place du sujet ou celle de la relation, sont encore fondamentales aujourd'hui.
Parmi les Pères de l'Église, saint Augustin est celui dont la vie est la mieux connue, car non seulement il a eu un biographe, mais il a également retracé sa biographie spirituelle ou plus précisément l'aventure de sa conversion dans les Confessions.
Après l'avoir situé dans son contexte, celui de l'Afrique du Nord au tournant du IVe et du Ve siècle, l'activité pastorale d'Augustin est tout d'abord explorée. Augustin parle de son expérience de prédicateur à travers la métaphore des anges qui montent et qui descendent, de l'importance de la catéchèse qu'il déploie à propos de l'eucharistie, de sa prédication pour les fêtes et surtout de la clef de sa pastorale, qui est la charité. Il se place ainsi dans la dynamique de l'amour trinitaire qu'il transmet aux autres, ce qui nous amène à envisager son œuvre de théologien.
Sa théologie, il la dégage de l'Écriture, comme en témoigne sa réflexion sur la création et sur l'image de Dieu en l'homme. Il se situe en disciple de Paul. En fonction de sa propre expérience, il développe une anthropologie solide, consacre des pages mémorables au Christ médiateur. En réponse aux hérésies, il réfléchit sur le motif de l'Incarnation, sur l'unité de l'Église... Pasteur et théologien, il apporte sa contribution à l'ecclésiologie et à l'eschatologie.
Homme de relation et de prière, il fait ressortir la place du Maître intérieur en chacun, reprend plusieurs fois son commentaire de la prière par excellence qu'est le Notre Père et met en évidence l'importance de la louange.
A PROPOS DE L'AUTEUR :
Marie-Anne VANNIER, professeur à l'Université de Lorraine (Metz), a une double formation en philosophie et en théologie. Directrice de l'Équipe de recherche sur les mystiques rhénans, elle s'intéresse depuis longtemps à la théologie et à la spiritualité d'Hildegarde de Bingen. Rédactrice en chef de la revue Connaissance des Pères de l'Eglise, éditée par Nouvelle Cité, Marie-Anne Vannier est l'auteur de nombreuses publications sur saint Augustin, Jean Cassien et Eckhart.

S'identifier pour envoyer des commentaires.