Insurrection sur la Ve république, Fiction politique
Éditeur
Le Lys Bleu Éditions
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Insurrection sur la Ve république

Fiction politique

Le Lys Bleu Éditions

5.99

Autre version disponible

Rébellion de la France profonde.
Dans ce monde parallèle, il se trouve un univers où la France rurale proteste contre un gouvernement trop imbu de sa personne.
La communauté des Bonnets Jaunes se rebiffe contre un microcosme étatique.
S'il est facile de pressurer le français moyen par des taxes et impôts de toutes sortes, quelques-uns ont décidé de ne pas se laisser faire, de monter au créneau et de révolutionner le système.
La digression d'une société en pleine ébullition, faut-il en rire ou en frémir ?
Gaffe camarade, le peuple gronde !!
EXTRAIT
Il avait oublié que la parole est d'argent et le silence est d'or, ce proverbe qui exprime souvent que le silence est bien plus éloquent que la parole.
Micron a pensé que ne rien dire et laissé faire serait plus bénéfique pour le début de son quinquennat, que les critiques glisseraient sur lui, comme l'eau sur les plumes d'un canard, que la France allait bien et que les Français faisaient tous partie de la classe moyenne.
Malheureusement, il y a la France des gens pauvres, qui se lèvent tous les matins pour aller travailler afin de gagner un salaire de misère, abrutis par les taxes et les impôts que leur assène Bercy, le pétrole qui n'arrête pas d'augmenter et les politiciens qui pérorent à l'Assemblée nationale pour souvent ne rien dire.
Ils parlent et jonglent avec des millions ou des milliards d'euros, pour le PIB ou le prochain pouvoir d'achat, comme si ces chiffres expliquaient aux Français miséreux, pourquoi ils devraient se serrer encore plus la ceinture.
Mais les loqueteux en ont soupé de leurs belles promesses et les chiffres mirobolants dont se gargarisent les dirigeants ne passent plus du tout.
Vous les dirigeants et les médias, continuez à parler de milliards à des personnes qui gagnent trois francs six sous, qui ont du mal à finir leur fin de mois et qui ne comprennent rien à l'économie de marché, vous allez aboutir à révolter ceux que vous gouvernez, prenez garde le peuple gronde !
À PROPOS DE L'AUTEUR
Gérard Cavanna a travaillé en société aéronautique durant la première partie de sa vie. Dès ses trente ans, il a été son propre patron. Ses études lui ont permis d'être informaticien. De ce fait, il a managé une boutique d'informatique durant dix ans.
Son premier roman a été écrit en 2017 Maman s'en est allée. Cette fois-ci, c'est une politique-fiction sur le conflit actuel Gilets Jaunes/Gouvernement.

S'identifier pour envoyer des commentaires.