Le crépuscule des clochards
Éditeur
Le Mot et le reste
Date de publication
Collection
LITTERATURES
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le crépuscule des clochards

Le Mot et le reste

Litteratures

9.99

Raymond Federman fut un ami de Samuel Beckett, et il n'est pas surprenant qu'avec la complicité de George Chambers il mette ici en scène deux clochards, comme il y a eu Vladimir et Estragon. Le texte est expérimental et drôle, d'une écriture « crépusculaire » avec toute la dérision qui sied à un anti-opéra : les personnages sont minables, les décors miteux, la mise en scène calamiteuse. Les aventures, absurdes comme il se doit, se déroulent sur fond de violence : celles des mots et des langues, celle des situations de conflit, de déracinement, de désir, celle de la mort enfin, qui rode à chaque coin de page. Né en 1928, à Paris, mort en 2009 à San Diego (Californie). Romancier, poète, traducteur, surfictioniste, critifictioniste, ancien parachutiste, golfeur fanatique, joueur de roulette, ami de Beckett, champion de natation, Raymond Federman a été cela tour à tour dans sa vie haute en couleur. En France, il a notamment publié sa poésie aux éditions Le mot et le reste Future Concentration, L'Extatique de Jule et Juliette et un essai Surfiction.

S'identifier pour envoyer des commentaires.