Obscénités renaissantes
Éditeur
Librairie Droz
Date de publication
Collection
Travaux d'Humanisme et Renaissance
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
AideEAN13 : 9782600314664
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
38.99

Autre version disponible

Bien que le XVIe siècle ait la réputation tenace d'être propice aux débauches et truculences, il existe assez peu de travaux d'ampleur consacrés à l'analyse de l'obscénité à la Renaissance en France. C'est cette lacune que vise à combler le présent ouvrage, aboutissement d'un travail mené par un groupe de recherche interdisciplinaire. Etudier l'obscénité à la Renaissance conduit à observer la formation progressive d'une notion qui fait débat parce que les codes moraux et sociaux dont elle dépend ne sont pas encore établis. Le terme d'« obscène » apparaît dans la langue française à cette époque et l'obscénité prolifère dans des contextes très différents, de la médecine à la musique et de la farce aux récits de voyage – autant de lieux où l'obscénité constitue un défi à l'interprétation, puisqu'elle ne peut se définir qu'à partir de ses effets, et qu'elle brouille les limites entre action et représentation. Ainsi la provocation obscène libère une énergie qui permet de repenser l'édiction de normes morales, d'interroger le fonctionnement des œuvres d'art, d'explorer la nature humaine elle-même.

S'identifier pour envoyer des commentaires.