Alarme blanche, En bord de Sèvre
Éditeur
Geste Éditions
Date de publication
Collection
En bord de Sèvre
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Alarme blanche

En bord de Sèvre

Geste Éditions

En bord de Sèvre

AideEAN13 : 9791035305963
  • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
9.99

Autre version disponible

**La route de l'inspecteur Papier croise à nouveau celle du musicien Macéo, au
milieu de trafic de drogue, de bombes artisanales et des attaques du
mystérieux Déchireur...**

Quel rapport entre la destruction d’oeuvres d’art et la pose d’une bombe à la
cérémonie des voeux de l’équipe municipale ? Fatalement, en janvier 2015, la
police pense d’abord à une action terroriste. D’autant plus que des Ouzbecks
traînent en ville. Dans une ambiance tendue où tout ce qui est étranger
devient suspect, Macéo déambule de bar en café avec sa grâce habituelle, au
grand dam d’un inspecteur Papier ayant pris du galon. Sur fond de trafic de
cocaïne, du parc des expositions de Noron aux tours du Pontreau, du quartier
de Souché à celui de Surimeau, Papier et Macéo tentent, chacun à sa manière,
de traverser l’orage.

**Le contrebassiste Macéo est de retour pour une troisième enquête policière
singulière dans la ville de Niort, en apparence paisible mais où, pourtant,
les choses sont plus compliquées qu'elles ne paraissent...**

EXTRAIT

Finalement, Papier était peut-être un bon flic. Il se révéla que sa décision
était la bonne : le sac abritait une modeste ration d'explosif accompagnée
d'un méchant détonateur dont le déclenchement pendant le buffet n'aurait sans
doute tué personne. Mais la panique suivant l'explosion aurait eu toutes les
chances d'être bien plus dommageable ! Etonnamment, ce que retinrent les
quotidiens dominicaux, ce ne furent pas les vies ou les blessures épargnées,
mais la conclusion escamotée de la cérémonie : "Attentat déjoué aux voeux du
maire, le buffet annulé". Qui pourrait dire après cela que les Niortais n'ont
pas le sens des priorités !

CE QU'EN DIT LA CRITIQUE

"P. Guillemoteau s'inspire des faits divers du crû, y rajoute une petite note
ouzbèke, et nous fait visiter la ville en suivant Macéo dans ses
pérégrinations. Cette ville qui, après tout, n'est peut-être pas complètement
sans attrait, comme le pensent Houellebecq et le capitaine Papier. Et bien
sûr, la musique et l'humour sont omniprésents. Bref, une chouette sale
histoire qui ne manque pas de sel, dans le décor gris de la neige fondue qui
s'accumule sur l'esplanade des Halles.
Un temps idéal pour entrer dans un bar (avec ou sans Sinatra), ouvrir le
canard local qui nous informe avec son habituelle pertinence de la sortie de
"ARME blanche en bord de Sèvre", jurer un bon coup, et commander un petit noir
à la noisette, n'est-ce pas ?" **Bobby The Rasta Lama** sur _Babelio_

"Sans démagogie, ni concession à l'air du temps, l'auteur nous entraîne dans
un récit haletant plein de rebondissements dont la chute elle-même demeure en
suspens.
Les personnages "secondaires" accompagnant Macéo dans ce troisième roman,
gagnent en épaisseur et se voient offrir un nouvel éclairage - on pense plus
précisément à Spider qui se révèle être plus complexe qu'il n'y paraissait
jusqu'alors." **Philos** sur _Babelio_

A PROPOS DE L'AUTEUR

Ce n’est pas un hasard si l’action du premier roman de **Philippe
Guillemoteau** se déroule dans le monde du spectacle. Depuis près de quarante
ans, il chante sur les scènes hexagonales. Fauché par le punk en 1977, il
dérive ensuite progressivement vers la chanson. De l’écriture de refrains à
celle de livres, il n’y a qu’un pas franchi avec bonheur au tournant du
siècle. Né en Charente-Maritime, il vit à Niort depuis la fin des années
quatre-vingt et s’intéresse particulièrement à l’histoire et à la culture en
Poitou-Charentes. Pour preuve, l’ouvrage _Micro Faunes_ paru chez Patrimoines
et Médias en 2008 dans lequel il radiographie la création musicale en Deux-
Sèvres depuis le milieu du XXe siècle.

S'identifier pour envoyer des commentaires.