L’invention d’une Méditerranée, Patrimoine, création, identité en Roussillon de la fin du XVIIIe siècle à l’entre-deux-guerres
Éditeur
Presses universitaires de Perpignan
Date de publication
Collection
Histoire de l'art
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L’invention d’une Méditerranée

Patrimoine, création, identité en Roussillon de la fin du XVIIIe siècle à l’entre-deux-guerres

Presses universitaires de Perpignan

Histoire de l'art

AideEAN13 : 9782354124250
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
9.99

Autre version disponible

En Roussillon, entre 1810 et 1830, les milieux artistiques et culturels
participent aux différentes politiques de mémoire. De ce mouvement naît la
conscience d'une singularité roussillonnaise identifiée à travers le
patrimoine, l'histoire et la culture. Ce livre présente dans un premier temps
les conditions de réflexion et de mise en place d'actions naissantes sur le
patrimoine. Elles ont pour cadre les années 1810-1860, une France politique
qui tente d'effacer les particularismes et éviter son éclatement après le
traumatisme de la Révolution tout en se projetant devant un horizon culturel
méditerranéen. La seconde partie a pour cadre les années 1880-1930,
l'évolution de la politique de mémoire non plus dictée seulement par les
institutions nationales mais par le mouvement régionaliste et les diverses
représentations que les Roussillonnais se font de leur région héritée ou à
construire. Il s'agit de montrer les influences du régionalisme français qui
associe le fédéralisme à l'idée que le Roussillon est partie intégrante de
l'espace culturel français, l'influence des séparatismes catalans dans la
constitution d'une nouvelle culture matérielle et d'une identité artistique
fortement marquée par un lien historique jamais rompu avec la Méditerranée et
qu'incarne l'œuvre de Gustave Violet.

S'identifier pour envoyer des commentaires.