Travail forcé dans l'archipel de São Tomé  et Príncipe : <em>les serviçaes</em>, De l'abolition de l'esclavage à la généralisation des travailleurs sous contrat (1853-1903)
1 autre image
Éditeur
L'Harmattan
Date de publication
Collection
Études africaines
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Travail forcé dans l'archipel de São Tomé et Príncipe : <em>les serviçaes</em>

De l'abolition de l'esclavage à la généralisation des travailleurs sous contrat (1853-1903)

L'Harmattan

Études africaines

42.99

Autre version disponible

Cette étude a pour objet l'histoire socio-économique de São Tomé et Príncipe entre 1853 et 1903. Son but est d'analyser comment, dans un contexte international visant à abolir l'esclavage, le Portugal mit en place, dans cet archipel tourné vers les cultures d'exportation, des courants migratoires destinés à fournir en abondance et à bon compte une main-d'oeuvre aux roças, afin de leur permettre d'être toujours plus compétitives sur le marché mondial. Cette étude porte sur les mutations post-abolitionnistes des migrations du travail, avec l'arrivée toujours plus massive de travailleurs sous contrat, les serviçaes.

S'identifier pour envoyer des commentaires.