Langue(s) d’écrivains
Éditeur
Presses universitaires de Strasbourg
Date de publication
Collection
Études orientales, slaves et néo-helléniques
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
AideEAN13 : 9791034404759
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
9.99

Autre version disponible

Tout écrivain n'a-t-il qu'une seule langue pour patrie ? Et en a-t-il même une
au départ, avant l'activité littéraire ? Sa langue, ne se la crée-t-il pas
lui-même dans le processus de l'écriture ? Et si le refoulement est défaut de
traduction, l'emploi d'une autre langue favoriserait-il alors la levée du
refoulement ? La langue d'accueil permettrait ainsi une créativité d'autant
plus grande qu'elle serait libre de ce que draine la langue maternelle. Le
présent ouvrage explore cette contamination féconde des langues en littérature
: langue maternelle ou langue d'adoption, de la patrie ou de l'exil, langue
des hommes et langue des femmes, des adultes et des enfants, langue du lieu
d'écriture, langue du lieu décrit, dans un voyage au cœur des auteurs et des
œuvres, où résonnent castillan, catalan, judéo-espagnol, arabe classique et
dialectal, tigrinya, français, allemand standard ou non, anglais, russe,
roumain, bulgare, turc, grec...

S'identifier pour envoyer des commentaires.