Aristote au XIXe siècle
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Cahiers de philologie
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
AideEAN13 : 9782757422526
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
17.99

Autre version disponible

Aristote, oublié depuis deux siècles, devient au xixe siècle un contemporain.
Soutenue par un remarquable travail éditorial évoqué par les noms de Brandis,
Bekker ou Bonitz, cette réévaluation engage les différents champs de la
philosophie. On se tourne vers Aristote pour réhabiliter la question
métaphysique, mais aussi pour interroger les instruments de la pensée, les
concepts et les catégories, ou penser le rapport de la philosophie aux
sciences positives. Le style d’Aristote, recherchant un mode de connaissance
adapté à chaque objet, avec son exigence de sobriété, trouve un écho chez tous
ceux qui désirent faire de la philosophie une science rigoureuse. Selon les
contextes, la lecture de ses écrits a nourri des traditions philosophiques
bien différenciées, de la phénoménologie à la logique, de la métaphysique au
regain de la philosophie pratique. Ce livre dresse un état des lieux de la
surprenante actualité d’Aristote au xixe siècle en suivant les interprétations
contrastées de ses principales oeuvres. A travers ses trois sections : 1. La
critique de l’idéalisme ; 2. Le retour de la métaphysique ; 3. La logique de
la science, il souligne le rôle essentiel de Trendelenburg, Ravaisson et
Brentano tout en présentant plusieurs acteurs de cette passion
péripatéticienne (de Feuerbach, Droysen, Dilthey à Comte, Peirce ou
Łukasiewicz). Avec des textes inédits de Brentano, une bibliographie des
éditions d’Aristote et des études au xixe siècle, il constitue un ouvrage de
référence.

S'identifier pour envoyer des commentaires.