A la recherche du texte perdu
Éditeur
Philippe Rey
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

A la recherche du texte perdu

Philippe Rey

7.99

Autre version disponible

Un livre réjouissant et original qui fait réfléchir à la transformation de notre langue par les outils numériques
Cyber robots, appareils connectés et informatiques, algorithmes, intelligence artificielle nous annoncent le monde de demain. Dans le domaine de la communication, des logiciels nous permettent déjà de nous exprimer, de lire et d'écrire dans toutes les langues. Mais quelle langue ?
Nous avons soumis un de ces logiciels de traduction (Google translate) à une épreuve : traduire la première page d' À la recherche du temps perdu de Marcel Proust en différentes langues, puis chaque fois de la retraduire en français. Les résultats sont variables, de 8 sur 20 pour la traduction en italien à 0 sur 20 pour celle en népalais ou en birman.
Proust moins facile à battre que Garry Kasparov, le champion du monde d'échecs, mis échec et mat par l'intelligence artificielle ?
Les résultats de cet exercice sont souvent inattendus. À son insu, le logiciel nous fait rire lorsque la célèbre première phrase de Proust, " Longtemps, je me suis couché de bonne heure ", devient " Pendant longtemps je me suis couché le matin " ou encore " Longtemps j'ai dormi dans mon lit ". Mais on peut être aussi touché par cette écriture aléatoire post-dadaïste d'un robot devenu poète.
À la recherche du texte perdu soulève d'autres questions : qu'est-ce que la traduction ? C'est là que se porte l'intérêt de Daniel Pennac pour ce livre. Où commence et où s'arrête la fidélité au texte original ? s'interroge-t-il. Comment les outils numériques que nous employons à tout bout de champ sont-ils en train de transformer peu à peu notre langue ?

S'identifier pour envoyer des commentaires.