La presse et le pouvoir sous la monarchie de Juillet, 1830-1839
1 autre image
Éditeur
Éditions L'Harmattan
Date de publication
Collection
A la recherche des sciences sociales
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La presse et le pouvoir sous la monarchie de Juillet

1830-1839

Éditions L'Harmattan

A la recherche des sciences sociales

AideEAN13 : 9782140131998
  • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
20.99

Autre version disponible

La presse est un pouvoir, mais quels liens tisse-t-elle avec le pouvoir politique, nommé en ce temps gouvernement ? La monarchie de juillet en offre un tableau exemplaire : ce qu'il est légitime de décider puisque le gouvernement est représentatif ; ce qu'on ne doit pas même pense r; comment l'affrontement des tendances assure-t-il la pérennité d'institutions vacillantes, mais qu'on ne saurait refuser sous peine de l'anarchie et du pillage de la société par les inférieurs envieux. Aussi le principe représentatif est-il un absolu, on ne peut en discuter la source. Les échanges acerbes entre journaux supplantent la discussion publique et modèlent les conversations privées. Et qui dirige la presse?

S'identifier pour envoyer des commentaires.