Diamants connection
1 autre image
Éditeur
FeniXX réédition numérique (Presses de la cité)
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Diamants connection

FeniXX réédition numérique (Presses de la cité)

Non commercialisé sur notre site
Depuis toujours, le diamant fait rêver. Parce qu’il est un symbole : de
puissance, de richesse, d’amour. Parce qu’il a son mystère, ses secrets, ses
rites. Sur lui, on a bâti des empires. Il fascine : il a ses amoureux, ses
possédés, ses professionnels. Et, comme l’or, il a son épopée, une
extraordinaire histoire, qui passe par des chemins souvent méconnus, et que
Jacques Benaudis nous retrace ici. Tout commence à la fin du siècle dernier, à
l’époque de la grande ruée vers le diamant. Un homme s’y distingue, qui donna
son nom à la Rhodésie : Cecil John Rhodes. Lui succède bientôt Harry
Oppenheimer, le « patron » de la De Beers, trust gigantesque dont ce livre
nous révèle les rouages. Des mines d’Afrique du Sud à la plaque tournante de
Londres, en passant par Anvers, voici l’itinéraire du diamant jusque chez les
joailliers comme Arpels. On découvre la vie, les mœurs et les méthodes du
syndicat des diamantaires. Comment on taille la pierre précieuse, comment on
la vend et quelles sont les règles de ce commerce pas comme les autres.
L’auteur explique pourquoi, à la spéculation effrénée des années 70, a succédé
la récession des années 80. Mais le diamant a aussi son histoire secrète :
avec le rôle joué par Israël, l’intérêt que lui porte l’U.R.S.S. ou l’attitude
des différents services secrets, le diamant rejoint la politique. Quand il
n’entre pas dans le domaine du crime avec ses trafiquants et ses escrocs,
autres personnages indispensables de cette vaste fresque qui se lit comme le
plus vivant des romans d’aventures.
S'identifier pour envoyer des commentaires.