Jean-Luc Marion, apologie de l'inexistence, Tome II - Une phénoménologie discursive
1 autre image
Éditeur
L'Harmattan
Date de publication
Collection
Religions et Spiritualité
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Jean-Luc Marion, apologie de l'inexistence

Tome II - Une phénoménologie discursive

L'Harmattan

Religions et Spiritualité

23.99

Autre version disponible

Les phénomènes saturés (événement, idole, chair, etc.) font violence, par excès, aux capacités réceptrices du Sujet. Ils apparaissent hors de la visibilité commune. En effet, ils ne se donnent que pour un Sujet disponible à leur surgissement, et donc capable de se penser comme secondaire. L'auteur montre que cette visibilité paradoxale suppose une nouvelle modalité de l'invisible : l'inexistence. C'est elle qui détermine ce qui apparaît. Mais ce n'est possible qu'à condition de faire de la perception une écriture capable de porter positivement une absence. La phénoménologie de la donation est donc fondamentalement discursive, elle porte la langue de la déclaration (et donc l'amour et la louange) au coeur de l'apparaître.

S'identifier pour envoyer des commentaires.