Neapolis, Roman
Éditeur
Riveneuve éditions
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Neapolis

Roman

Riveneuve éditions

AideEAN13 : 9782360135561
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
9.99

Autre version disponible

Un homme se réveille amnésique dans une ville en guerre. Commence alors sa quête : qui est-il vraiment ?
« Vous a-t-on raconté, enfants, l'histoire de ces envahisseurs venus de la mer ? Pirates sauvages, débarquant soudain sur nos plages, par centaines, par milliers. Pillards, qu'il fallut enfermer à jamais derrière les murs d'une antique cité, Néapolis, un nom comme une légende. Néapolis, l'hypothétique, l'improbable, l'imaginaire prison à ciel ouvert... Si je vous disais que Néapolis existe bel et bien depuis des millénaires, qu'elle est en réalité peuplée de paysans, de forgerons, de marchands et de poètes...»
Un homme se réveille, amnésique, dans une chambre d'hôtel. Dehors, des coups de feu. Dans la ville de Néapolis entourée de murs, de checkpoints et de soldats, il mène son enquête à la recherche de sa mémoire et rencontre des hommes, des femmes et des enfants que tout le monde semble avoir oubliés. Une parabole pleine de poésie qui se lit comme un roman policier.
– Néapolis (en grec ancien ?eáp???? / littéralement « cité nouvelle ») est le nom de plusieurs cités antiques de l'empire romain. Il arrivait que certains villages conquis soient totalement rasés pour voir s'élever en lieu et place de nouvelles cités « à la gloire de l'empire ». C'est le cas de la ville de Naplouse en Palestine.
Dans un roman parabole qui se lit comme un polar, découvrez le récit puissant d'une mémoire perdue et de villes en guerre.
EXTRAIT
Me revoilà dans ma chambre. Le temps de me débarrasser de ces habits trop lourds, de les jeter sur le sol, je suis déjà sous la douche... Froide ? Gelée ! Gelée à en crier. Crier, pour me libérer de toute cette frustration. Crier à en perdre la voix. Crier plus fort que ces bruits de balles et d'obus continus là-bas. Crier, en espérant peut-être m'évanouir de rage.
Je sors de la douche, je m'essuie à peine, préférant laisser les dernières gouttes d'eau s'évaporer d'elles-mêmes. J'enfile juste un caleçon, puis je me penche à nouveau sur ce sac, unique trace de mon passé. Je jette un à un les habits sur mon lit. Je regarde les inscriptions sur certains de mes T-shirts : « Puma », « Adidas », « Nike »... Des marques, rien que des marques. Aucune autre indication. Ah ça, ils sont forts pour qu'on se souvienne d'eux en toutes circonstances ! Mais pour filer un coup de main à un pauvre amnésique, il n'y a plus personne.
Tiens, un vieux maillot de football, estampillé « Olympique de Marseille ». Mais oui ! Je me souviens très bien de cette équipe ! Voilà une autre chose que je n'ai pas oubliée. Eh bien, disons que je viens de Marseille ! Sans doute. Probablement. Enfin, peut-être... Ce maillot me donne au moins une information géographique. Je le retourne, sur le dos, un numéro 8, affublé du nom de « WADDLE ».
À PROPOS DE L'AUTEUR
Kaddour Hadadi (HK), né à Roubaix en 1976, est auteur, compositeur, interprète et leader du groupe « HK et les Saltimbanks ». Citoyen du monde et passionné d'écriture, il publie chez Riveneuve trois romans (J'écris donc j'existe, Néapolis, Le cœur à l'outrage) avant de s'essayer au scénario de BD.

S'identifier pour envoyer des commentaires.