L'arche II de Noé, Tu seras ton énergie
Éditeur
Publishroom
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'arche II de Noé

Tu seras ton énergie

Publishroom

AideEAN13 : 9782900370124
  • Fichier EPUB à mise en page fixe, avec Marquage en filigrane
3.99

**L'énergie : quelles production pour quelle consommation ?**

La production d’électricité constitue une activité hautement stratégique pour
une économie nationale : un mauvais choix et c’est l’économie du pays qui est
handicapée, un bon choix et c’est toute l’industrie qui bénéficie d’un
avantage concurrentiel. La France par exemple, qui n’a ni charbon à coût
raisonnable, ni gaz, ni pétrole, au moins à un niveau significatif, se devait
d’avoir des idées. C’est ainsi que la France a développé la filière nucléaire
avec 58 réacteurs, en 2017, pour produire une élec-tricité de masse
compétitive, sans dépendance vis-à-vis des fluctuations du prix du pétrole et
du gaz, et en réduisant les risques d’approvisionnement qui caractérisent les
importations de ce type de combustible. Tout le monde ne construit pas de
centrales nucléaires. Certains pays ont même choisi de ne plus faire appel à
cette technologie, même si cette décision risque d’être remise en cause, quand
les contraintes liées aux émissions de CO2 obligeront chacun à revoir ses
stratégies.
Certains pays n’ont pas tellement le choix. Les USA, la Chine, l’Inde, qui
disposent des principales réserves de charbon dans le monde, ne peuvent pas se
résigner à ne pas utiliser ces ressources, même s’ils acceptent d’en réduire
le poids en développant le gaz (pour les USA) ou le nucléaire (pour la Chine).
D’autres pays tels que l’Australie et l’Afrique du Sud comptent bien utiliser
leur potentiel de charbon, pour soutenir leur économie par l’exportation de ce
combustible dont ils disposent, au-delà de leurs propres besoins. Avec une
disponibilité pour encore 100 à 250 ans selon les stratégies, le charbon
pourrait constituer une énergie d’avenir, si nous sommes capables de produire
de l’électricité-charbon sans trop d’émissions deCO2.

**Troisième tome d'une série d'ouvrages de l'auteur Jacques Leger, _L'arche
II de Noé_ se présente comme une analyse complète des questions de production
et d'exploitation d'énergie au XXIe siècle.**

EXTRAIT

L’humanité est-elle en train de se saborder, en rendant la Terre inhabitable ?
C’est la question posée par le réchauffement de la planète et par nos
émissions hors limites. Avec 12,5 milliards d’humains en 2100, le pire reste à
venir. Seul un passage massif à l’électricité, au-delà des seuls 18% actuels,
peut nous sauver.
L’électricité a changé notre rapport avec l’énergie. Finis les stocks de
charbon et les réservoirs de pétrole, l’électricité est derrière le bouton de
commande. Chauffage, éclairage, électroménager, machines, trains, ordinateurs,
automobiles… l’électricité commandera bientôt tout, toujours et partout.
Devant tant de facilité, l’utilisateur en oublie l’organisation complexe et
les énormes ressources énergétiques nécessaires à son confort. Comment
produire cette électricité en très grande quantité, en disponibilité
permanente, en flexibilité totale, en coût compétitif et sans émissions de CO2
? Tel est notre défi.
Les solutions proposées par les uns ou par les différents écoles de pensées,
constituent souvent autant d’impasses climatiques, fonctionnelles, ou
sociétales. Il existe pourtant des solutions, pour qui veut regarder les
choses en face et se donner la peine de les simuler pour le siècle à venir.
C’est l’objet du projet « Arche II de Noé » qui nous sauvera du prochain
déluge.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Ingénieur et financier, **Jacques Leger** a passé cinquante années dans le
monde de l’industrie, au sein de grandes entreprises industrielles, opérant
dans les divers pays d’Europe, aux USA, au Japon, en Corée du Sud et en Chine.
Il a vécu lui-même les différentes étapes de la mondialisation.

S'identifier pour envoyer des commentaires.