Métiers de la santé - IBODE - Infirmier - Révision et entraînement
EAN13
9782216154326
ISBN
978-2-216-15432-6
Éditeur
Foucher
Date de publication
Collection
Blocs - Diplôme d'Etat Infirmier
Nombre de pages
200
Dimensions
25 x 18 x 0 cm
Poids
379 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Métiers de la santé - IBODE - Infirmier - Révision et entraînement

De , ,

Foucher

Blocs - Diplôme d'Etat Infirmier

16.50

Autre version disponible

> Les principes et mises en pratique de la qualification IBODE pour les infirmiers qui exercent dans les blocs opératoires sans pouvoir prouver leur qualification acquise par expériences et pratiques.

> Conforme à la nouvelle règlementation (arrêté du 20/12/2017)
A partir de juillet 2019, tous les infirmiers exerçant en bloc opératoire sans le diplôme IBODE devront se conformer à la nouvelle règlementation pour continuer à exercer leur activité.

> Un ouvrage enrichi de témoignages de candidats.

Au sommaire :

L'infirmier de bloc opératoire d'hier à aujourd'huiLes interlocuteurs et les modes de financementsComment s'engager dans une démarche VAE IBODE ?Comment rédiger les livrets 1 et 2 ?Comment se préparer à l'entretien avec le jury de validation ?Comment gérer l'après-jury VAE ?Comment envisager le parcours mixte  ?Témoignages de candidats en démarche VAE IBODE

L'arrêté encadrant l'épreuve de vérification des connaissances permettant à des infirmiers de pratiquer trois des actes exclusifs réservés aux IBODE a été publié au Journal Officiel. 
L'arrêté confère au préfet de région (Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale) la possibilité de délivrer l'autorisation à des IDE non IBODE de pratiquer  trois des actes  - exposition, aspiration et hémostase - dits "exclusifs" aux IBODE.
Cette autorisation sera subordonnée à la validation d'une épreuve de vérification des connaissances devant une commission ad hoc (un représentant de l'Etat, un chirurgien, un IBODE). 
L'épreuve sera orale et durera 20 minutes. Elle portera "sur la réalisation de chacun des trois actes", précise l'arrêté. 
La commission régionale appréciera "à partir des situations décrites dans le dossier d'inscription, la capacité du candidat à faire état des savoir-faire" requis. 
L'autorisation peut être refusée, donnée à titre définitif ou être assortie d'une formation complémentaire, d'une durée de 21 heures, et dispensée au sein d'une école autorisée pour la préparation au diplôme d'IBODE. 
Les professionnels auront jusqu'au 31 décembre 2021 pour suivre cette formation complémentaire.

S'identifier pour envoyer des commentaires.