Une fiscalité de guerre ?, Contraintes, innovations, résistances
AideEAN13 : 9782111294400
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
14.99

Autre version disponible

La Première Guerre mondiale a constitué à la fois un tournant et un
bouleversement pour les finances publiques des pays belligérants : en
mobilisant de nouvelles ressources financières, le conflit a tout d’abord
remis en question les équilibres monétaires et financiers ; il a également
ouvert un long cycle de déficit budgétaire, d’endettement et d’inflation.
L’étude de ce front financier a fait l’objet d’une première publication de
travaux inédits sur une question jusque-là peu étudiée. À l’échelle des
institutions politiques et financières, la Grande Guerre a déstabilisé le
système de gestion des finances publiques et engendré désorganisation
administrative, désordres comptables puis improvisations et innovations
multiples. L’émergence d’un nouveau visage de l’État dans les pays européens
engagés dans la guerre a fait l’objet d’une deuxième publication, qui complète
ainsi la première par le regard neuf qu’elle offre sur le fonctionnement
interne des administrations en temps de guerre. Faisant suite à ces deux
ouvrages, ce troisième volume entend se centrer sur l’appel à la fiscalité qui
a pris le relais de l’appel à l’épargne pour financer la guerre. Quels types
de taxes les gouvernements ont-ils développé ou créé ? Le patriotisme
financier manifesté lors des emprunts s’est-il prolongé dans un consensus
autour de l’impôt ou bien s’est-il conjugué avec des résistances, voire le
développement de fraudes, face à l’augmentation des contributions fiscales ?
Dans ce volume, l’analyse comparative des effets de l’élévation de la
fiscalité dans les différents pays belligérants nourrit la réflexion
historique et permet de tracer là encore des similitudes et des différences
parfois inattendues entre les pays. Une bibliographie thématique réunit les
références des trois volumes et s’enrichit des dernières parutions
scientifiques sur la Grande Guerre.

S'identifier pour envoyer des commentaires.