Les Facultés de Droit inspiratrices du droit ?
Éditeur
Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole
Date de publication
Collection
Travaux de l’IFR
Langue
français
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Les Facultés de Droit inspiratrices du droit ?

Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole

Travaux de l’IFR

10.99

Autre version disponible

« Les facultés de droit, inspiratrices du droit ? » Tel fut le thème du second colloque de l'Institut Fédératif de Recherche « Mutation des normes juridiques ». À cette interrogation, qui ne se veut nullement provocatrice, les réponses proposées ont été diverses et nuancées, à l'image de l'influence aléatoire ou diffuse des professeurs de droit sur la création du droit, en toutes ses branches. À la question récurrente du rôle de la doctrine sur la production normative, aux côtés des sources écrites et de la jurisprudence, la réponse donnée a été plus catégorique et plus critique à la fois. Plus catégorique, parce que les facultés de droit, dès leur création ont été pour l'essentiel, les interprètes du législateur et du juge ; plus critique parce qu'elles n'ont guère été les inspiratrices, tout au moins avouées. Mais est-ce bien leur mission ? Pourtant, le constat a été unanime, elles demeurent le creuset principal de l'esprit du droit français... C'est autour de ces thèmes qu'une vingtaine de contributions, rassemblées dans cet ouvrage, a réuni hauts magistrats, avocats, universitaires, tous à des degrés divers, abreuvés à la même source des facultés de droit.

S'identifier pour envoyer des commentaires.