Histoire du mouvement social sous le second Empire à Lyon, Thèse présentée à la Faculté des lettres de l'Université de Lyon pour obtenir le grade de docteur ès-lettres
Éditeur
FeniXX réédition numérique (Rousseau et Cie)
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Histoire du mouvement social sous le second Empire à Lyon

Thèse présentée à la Faculté des lettres de l'Université de Lyon pour obtenir le grade de docteur ès-lettres

FeniXX réédition numérique (Rousseau et Cie)

8.49

Cette thèse, soutenue en 1930 et fondée sur un grand nombre de documents inédits, présente la classe ouvrière de Lyon sous le Second empire, donc au sortir de la période révolutionnaire où tout groupement, qu'il soit patronal ou ouvrier, était strictement interdit. Entre 1830 et 1834, la France connut une révolte des ouvriers poussés en cela par la bourgeoisie qui s'opposait à Charles X. L'insurrection lyonnaise de novembre 1831 a marqué l'entrée de la classe ouvrière comme facteur indépendant et conscient dans l'histoire française contemporaine ; même si cette insurrection fut un échec, elle eut pour conséquence la formation de corporations lyonnaises très puissantes. Le choix de Lyon n'est donc pas anodin pour l'analyse de la classe ouvrière, d'autant que ces corporations lyonnaises furent très favorables à l'arrivée du Second Empire.

S'identifier pour envoyer des commentaires.