Chine, perspectives environnementales, Suivi d'un guide pratique de l'éco-entrepeneur en Chine
Éditeur
Éditions Myoho
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Chine, perspectives environnementales

Suivi d'un guide pratique de l'éco-entrepeneur en Chine

Éditions Myoho

AideEAN13 : 9782916671215
  • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
9.49

Autre version disponible

**Cet ouvrage dresse un état des lieux de la situation environnementale en
Chine, avant de proposer solutions et conseils aux entrepreneurs.**

Pour asseoir sa position de géant économique mondial, la Chine a décidé,
depuis quelques années, d’inscrire le développement durable dans ses
principaux axes politiques. L’année 2006 a été pour cela une année-charnière.
Elle a montré un changement de direction politique clair annonçant sans doute
par la même occasion la naissance d’une nouvelle industrie chinoise, une éco-
industrie. Appelées par la nécessité d’une production industrielle polluante,
des technologies, proposées par les industriels du secteur, se vendaient déjà
dans le pays. Ces dernières années toutefois, des projets de plus grande
ampleur ont montré le dynamisme du secteur éco-industriel en Chine. Le pays a
compris que sa survie économique et sociale dépendait de l’enjeu d’assurer son
développement de façon durable.
À l’échelle nationale, il est question de préserver le concept de « société
harmonieuse » prôné par le Parti communiste chinois, puisque les atteintes à
l’environnement, et donc aux ressources vitales d’une grande partie de la
population, ont créé localement une multitude de tensions dans le pays.
À l’échelle internationale, c’est aussi un élément important de sa relation
avec le reste du monde. La catastrophe de la rivière Songhua, polluée à
l’automne 2005 et dont le cours passe en Russie, a d’ailleurs eu un effet
déclencheur dans cette relative prise de conscience chinoise.
En outre, remédier aux catastrophes environnementales a posteriori est une
politique qui a un coût financier important.
Selon la Banque Mondiale, la pollution à elle seule coûterait déjà à la Chine
entre 8 et 12% de son PNB.

**Un ouvrage éclairant et utile à l'usage de tous les éco-entrepeneurs.**

À PROPOS DE L'AUTEUR

**Albert Néhon** est un journaliste français vivant en Chine.

S'identifier pour envoyer des commentaires.