Les nouveaux Asclépiades (1), Mythes et réalités
Éditeur
FeniXX réédition numérique (Éditions de médecine et humanisme)
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les nouveaux Asclépiades (1)

Mythes et réalités

FeniXX réédition numérique (Éditions de médecine et humanisme)

5.49

Les Nouveaux Asclépiades, ce sont « les hommes en blanc » de l'an 2000. Pourra-t-on encore leur appliquer cette belle devise : « Guérir parfois, soulager souvent, aimer toujours » ? Guy Montarlot pose le problème avec tact et réalisme, puis, un peu à la manière d'un roman de science fiction, il s'inquiète de voir peu à peu se déshumaniser la médecine au profit d'une technique de plus en plus poussée mais qui néglige l'homme. Ce roman pose pour le grand public, d'une façon à peine romancée, le problème de la survie ou non du médecin de famille. Tous ceux qui, dans notre pays, restent préoccupés pour eux et leur famille d'une bonne médecine « à la française » liront ce livre avec intérêt et le feront lire. Un livre humain, simple et sain, qui embaume parfois l'odeur des foins, une symphonie pastorale d'ombres et de lumière dans la brume d'un discret humour que déchire parfois une sainte colère. Quelques vérités oubliées, une soif de justice envers des hommes qui, pour la plupart, ont souhaité rester de bons médecins mais que le technocratisme risque de pousser au reniement. Ce livre se termine-t-il sur le chant du Cygne de la médecine de la personne ou est-il un appel à la sagesse des hommes de bonne volonté ? Le lecteur en jugera, après avoir relu la Préface d'un médecin des hommes.

S'identifier pour envoyer des commentaires.