Le Saint-Joseph Charpentier de Georges de la Tour, Un don au Louvre de Percy Moore
EAN13
9789461614193
ISBN
978-94-6161-419-3
Éditeur
Snoeck
Date de publication
Collection
ART 15E AU 17E
Nombre de pages
480
Dimensions
26 x 23 x 4 cm
Poids
2918 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Saint-Joseph Charpentier de Georges de la Tour

Un don au Louvre de Percy Moore

Snoeck

Art 15E Au 17E

Indisponible

Sur les rives de la Seille, dans la cité même qui vit naître, grandir, s'éveiller aux œuvres de l'esprit et aux arts l'un des maîtres les plus aimés de la peinture française, un chef-d'œuvre absolu, Saint Joseph charpentier, est venu rappeler, durant tout l'été 2016, que Vic était bien la patrie de Georges de La Tour. Les visiteurs du musée portant son nom n'ont pas manqué de s'arrêter longuement devant l'un des plus beaux tableaux de la peinture occidentale, généreusement prêté par le musée du Louvre. Au regard intériorisé du père adoptif, à celui, tout empreint d'admirative affection que porte l'Enfant sur celui qui l'éduque dans les principes de la Loi, répondait, à plus de quatre siècles de distance, la fascination que ce dialogue muet ne manquait pas de faire naître en chacun.

Le retour temporaire du Saint Joseph charpentier sur les terres de Georges de La Tour a été rendu possible grâce à un partenariat établi entre le musée du Louvre et le Département de la Moselle. Cette collaboration s'était déjà traduite, en 2013, par une première exposition, consacrée à la figure de saint Jérôme dans l'œuvre du peintre lorrain. Le succès remporté par cette manifestation et la contribution scientifique qu'elle a permis d'apporter invitaient à renouveler l'opération. Fleuron des collections du Louvre, Saint Joseph charpentier se trouva ainsi tout à la fois à l'origine et au cœur d'une passionnante enquête portant non seulement sur le tableau lui-même et celui qui le peignit, mais aussi sur son mystérieux itinéraire depuis la Lorraine jusque vers l'Angleterre où il finit entre les mains du marchand d'art et mécène Percy Moore Turner, lequel, dans un geste d'une extraordinaire libéralité, en fit don au plus prestigieux musée français en 1948.

Le présent ouvrage, dû pour l'essentiel à la science rigoureuse et pointilleuse de Dimitri Salmon, collaborateur scientifique de conservation au département des Peintures du Louvre, constitue un chapitre inédit de l'histoire culturelle des relations entre la France et l’Angleterre au XXème siècle. Dans les multiples panoramas qu'il brosse, le livre touche à l'histoire de l'important phénomène de la collection, il concerne le marché de l'art, les relations entre musées et marchands, l'enrichissement du patrimoine, entre autres questions abordées. Les admirateurs et les spécialistes de Georges de La Tour liront avec un intérêt tout particulier le chapitre portant sur le Saint Joseph charpentier.

Que de questions demeurent aujourd'hui encore sans réponse !

Où le tableau fût-il peint et pour qui ? Quand et comment traversa -t-il la Manche ?

S'identifier pour envoyer des commentaires.