EAN13
9782804499648
ISBN
978-2-8044-9964-8
Éditeur
Larcier
Date de publication
Collection
LSB. COD.E.POCH
Poids
1260 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Code en poche - Code pénal 2017

À jour au 1er août 2017

De , ,

Larcier

Lsb. Cod.E.Poch

Indisponible

Le présent code reprend l’essentiel des textes – internationaux, constitutionnels, légaux et réglementaires – applicables en matière pénale. Il n’a pas la prétention d’être exhaustif, mais regroupe les dispositions les plus couramment utilisées.
Les textes ont été mis à jour au 1er août 2017. Ils intègrent donc notamment :
- la loi du 3 août 2016 portant des dispositions diverses en matière de lutte contre le terrorisme (III) ;
- la loi du 28 octobre 2016 complétant la transposition de la Directive 2010/64/UE du Parlement européen et du Conseil du 20 octobre 2010 relative au droit à l’interprétation et à la traduction dans le cadre des procédures pénales et de la Directive 2012/29/UE du Parlement européen et du Conseil du 25 octobre 2012 établissant des normes minimales concernant les droits, le soutien et la protection des victimes de la criminalité et remplaçant la décision-cadre 2001/220/JAI ;
- la loi du 21 novembre 2016 relative à certains droits des personnes soumises à un interrogatoire ;
- la loi du 14 décembre 2016 modifiant le Code pénal en ce qui concerne la répression du terrorisme ;
- la loi du 25 décembre 2016 portant des modifications diverses au Code d’instruction criminelle et au Code pénal, en vue d’améliorer les méthodes particulières de recherche et certaines mesures d’enquête concernant Internet, les communications électroniques et les télécommunications et créant une banque de données des empreintes vocales ;
- la loi du 25 décembre 2016 modifiant le statut juridique des détenus et la surveillance des prisons et portant des dispositions diverses en matière de justice ;
- la loi du 19 mars 2017 instituant un fonds budgétaire relatif à l’aide juridique de deuxième ligne ;
- la loi 23 mars 2017 relative à l’application du principe de reconnaissance mutuelle aux décisions relatives à des mesures de contrôles prononcées à titre d’alternative à la détention préventive ;
- la loi du 9 avril 2017 modifiant le Code d’instruction criminelle et la loi du 22 mars 1999 relative à la procédure d’identification par analyse ADN en matière pénale ;
- la loi du 17 mai 2017 modifiant le Code d’instruction criminelle et la loi du 22 mars 1999 relative à la procédure d’identification par analyse ADN en matière pénale, en vue de créer une banque de données ADN « Intervenants » ;
- la loi du 17 mai 2017 modifiant le Code d’instruction criminelle en vue de promouvoir la lutte contre le terrorisme ;
- la loi du 22 mai 2017 relative à la décision d’enquête européenne en matière pénale.

Nous espérons offrir de la sorte aux étudiants comme aux praticiens un outil maniable et tout à fait à jour.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Marie-Aude Beernaert
Plus d'informations sur Françoise Tulkens
Plus d'informations sur Damien Vandermeersch