Éditeur
Éditions d'Orbestier
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Parlez-vous chaumois ?

Éditions d'Orbestier

6.99

Autre version disponible

Un petit dico des mots et expressions savoureuses de La Chaume et des Sables d'Olonne, qui manquait au pays de la sardine et du thon. Ce patois plein de saveur et haut en couleurs de ce port de pêche vendéen témoigne de la vitalité inventive – et de la vivacité – de ses habitants, fiers de leur culture et de leur pays. Aujourd'hui comme hier, cette langue, verte comme les huîtres, reste vivante d'un côté et de l'autre du « chenal des Sables d'Olonne », avec ses fulgurances, sa trivialité et son humour. Le patois chaumois et sablais, partie intégrante du Poitou, est plus proche de celui du Sud-Ouest que de celui du nord de la Loire. C'est ainsi que le naissain d'anguille, qui se dit « civelle » à Nantes est aux Sables de la « friballe » ; l'esturgeon du « créac » comme à La Rochelle ou à Bordeaux, et on pourrait citer bien d'autres exemples. Associées à ce fond poitevin et à ces apports venus d'ailleurs, on trouve des expressions françaises anciennes toujours en usage ici et parfois ailleurs, et des termes du monde de la mer qui ajoutent du pittoresque dans la conversation. La publication de cet ouvrage a pour seule ambition de fixer – autant que faire se peut – un patois oral encore connu et partiellement parlé mais qui, dans les années qui viennent, tendra à disparaître, s'uniformisant dans le français qu'on apprend à l'école et qu'on entend à la télévision. Outre le lexique – non exhaustif – ce livre présente aussi le nom des poissons, les termes de marine, et des tournures très imagées que l'on peut encore souvent entendre et qui ne manquent pas de sel. C'est donc à une collecte vivante de mots et d'expressions que l'auteur a procédé, dans l'unique but de préserver cet élément fondamental d'une culture riche, originale et colorée, qui risquait de s'effacer, et de consigner pour transmettre, avec simplicité et sans ambition savante, ce que l'écrit permet de conserver. L'autre but, avoué, est aussi d'amuser le lecteur qui découvrira la saveur et l'humour de ces expressions mises en images et si proches de la vie. « Face de vent'boute, si cette goule de marache a endormi la marée, c'est qu'il a un tour dans son câble, véruse ! »

S'identifier pour envoyer des commentaires.