EAN13
9782226394033
ISBN
978-2-226-39403-3
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Collection
A.M. BIOG.MEM.
Nombre de pages
280
Poids
350 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Tête à l'envers

Souvenirs d'une trapéziste chez les poètes

De

Albin Michel

A.M. Biog.Mem.

25.00

Diane Deriaz, éclairée par la présence solaire du poète Olivier Larronde, devint l'amie d'écrivains et d'artistes tels que Paul Éluard, Picasso, Mari Ray, Roland Penrose, Max Ernst ...
Aventureuse et non aventurière, sans jamais forcer le hasard au gré d'un destin au tempo frénétique, elle a fait de sa vie une succession de situations insolites et de rencontres étonnantes. Issue d'une famille de lutteurs et d'athlètes, elle fut trapéziste à huit ans avant de l'être plus tard sous le chapiteau du cirque Pinder et au Bal Tabarin.
Mais, toujours entre les défis du corps et de l'esprit, entre la prose et la poésie, son trapèze balança.
"Qui t'a fait ces yeux si bleus ?" demande Audiberti dans la pièce qu'il consacra à Diane en 1950. Aujourd'hui, ses yeux bleus restituent ce qu'ils ont vu.
Dans sa préface à ce livre, aussi drôle qu'émouvante, Lawrence Durrell écrit : "Diane est pétrie de la même argile que Jeanne d'Arc, elle en a le profil épuré, et la veine androgyne qui lui confère la force d'un garçon. Et la beauté de l'absolu."
Éternelle saltimbanque de la vie, Diane Deriaz est en effet une figure fascinante qui se dessine, comme malgré elle, derrière les portraits de ceux auxquels elle rend hommage.

S'identifier pour envoyer des commentaires.