La reine Victoria
EAN13
9782262030698
ISBN
978-2-262-03069-8
Éditeur
Perrin
Date de publication
Nombre de pages
420
Dimensions
24,2 x 15,6 x 3,5 cm
Poids
640 g
Langue
français
Code dewey
942.081
Fiches UNIMARC
S'identifier

La reine Victoria

De

Préface de

Perrin

Indisponible
Le règne de Victoria, l'un des plus longs de l'histoire (1837-1901), marqua l'apogée de l'Empire britannique et de la domination du Royaume-Uni, première puissance mondiale.
A 18 ans, lorsqu'elle devient reine, Victoria s'impose rapidement, malgré sa jeunesse et son manque d'expérience. Elle se montre tout de suite indépendante de sa mère et de l'amant de celle-ci. Elle règne seule, aimant les hommages, les fêtes et les bals. Contre l'avis de sa mère, elle épouse par amour un prince allemand (dont elle aura neuf enfants) qui impose cette rigueur dite " victorienne ", laquelle, derrière la façade, est soumise à bien des entorses. Victoria elle-même n'est pas à l'abri des allusions à des amitiés amoureuses qui défraient la chronique, tandis que la haute société qu'elle méprise s'encanaille sous ses yeux. Energique et autoritaire, respectant le régime parlementaire tout en ne manquant pas de manifester ses opinions et ses préférences, adorée de son peuple - du moins après la mort de son époux en 1861 -, dissimulant sous un masque austère des caprices, des élans, des passions, la reine Victoria a fortement contribué à l'aura de la monarchie.
Auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Oscar Wilde, Brummell, Lady Blessington et le comte d'Orsay, Maxim's, Cent ans de vie parisienne, Nelson, La Mésentente cordiale et Disraeli (Perrin, 1996), Jacques de Langlade est un spécialiste de l'histoire de l'Angleterre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jacques de Langlade
Plus d'informations sur Robert Merle