Voyage à la Sierra Nevada de Sainte-Marthe, paysage de la nature tropicale
Éditeur
Editions des Régionalismes
Date de publication
Collection
PRNG
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Voyage à la Sierra Nevada de Sainte-Marthe

paysage de la nature tropicale

Editions des Régionalismes

Prng

AideEAN13 : 9782366345384
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
9.99

En 1855, le jeune Elisée Reclus (il a 25 ans) passe deux années dans la
Nouvelle-Grenade (actuelle Colombie), particulièrement dans le massif
montagneux de la Sierra Nevada de Santa Marta, à proximité de Carthagène.
Région tropicale, isolée et en devenir mais ô combien passionnante pour
l’utopiste qu’est Elisée Reclus ! Son compte-rendu (publié en 1881 dans sa
deuxième édition) est à la fois un magnifique récit de voyage où, sans parti-
pris, la connaissance des diverses populations et de leur existence le dispute
à celle des lieux et des paysages.

« ... Je ne le cacherai point : j’aime la Nouvelle-Grenade avec autant de
ferveur que ma patrie natale, et je serais heureux de faire connaître à
quelques-uns ce pays admirable et plein d’avenir. Si je pouvais détourner vers
cette contrée une petite partie du courant d’émigration qui entraîne les
Européens, mon bonheur serait grand. Il est temps que l’équilibre s’établisse
entre les populations du globe et que l’Eldorado cesse enfin d’être une
solitude ! »

Elisée Reclus, né à Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) en 1830, fils de pasteur
protestant, vécut une partie de sa jeunesse à Orthez en Béarn. Il reste
l’auteur internationalement reconnu de la monumentale Nouvelle Géographie
Universelle (1894-1895) mais son engagement politique (républicain sous le
Second Empire, communard en 1871, anarchiste), l’amène à des exils répétés en
Suisse et en Belgique où il meurt en 1905.

S'identifier pour envoyer des commentaires.