Diasporas, Cultures of Mobilities, ‘Race’ 1, Diasporas and Cultures of Migrations
Éditeur
Presses universitaires de la Méditerranée (PULM)
Date de publication
Collection
Horizons anglophones - Série PoCoPages
Langue
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Diasporas, Cultures of Mobilities, ‘Race’ 1

Diasporas and Cultures of Migrations

Presses universitaires de la Méditerranée (PULM)

Horizons anglophones - Série PoCoPages

AideEAN13 : 9782367811857
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
9.99

Autre version disponible

This volume examines the evolution of the concept of diaspora since the advent of Diaspora Studies in the 90s, specifically vis-à-vis other concepts: transnationalism, cosmopolitanism, creolization. The essays depict the discontinuities of diasporic experience, but also its ongoing negotiations. Building on transatlantic, gender studies and queer theory, they address the theoretical turn when sexual difference is taken into account and gender troubled. Allying theory and case studies, covering diasporas as diverse as the African, Caribbean, Palestinian, South and South-East Asian diasporas, the dispersion of Romas, the spaces of the Indian Ocean, South Africa and New Zealand, this volume promotes another diasporic model: multidirectional, plural and global. It finds in literature and film tools to think the ‘super-diversity' and the contradictions of our global world.

Ce volume est un état des lieux de l'évolution du concept de diaspora depuis l'avènement des études diasporiques dans les années quatre-vingt-dix, et plus particulièrement, de son questionnement face à d'autres concepts : transnationalisme, cosmopolitisme et créolisation. Il décrit les discontinuités de l'expérience diasporique, mais également les négociations en cours. Fort de l'apport des études transatlantiques, de genre et de la théorie queer, il rend compte de l'infléchissement théorique lorsque le sexe est pris en compte ou que le genre se trouble. Alliant théorie et analyse de cas, recouvrant des diasporas aussi diverses que la diaspora africaine, caribéenne, palestinienne, de l'Asie du sud et du sud-est, le déplacement des Roms, les espaces de l'Océan indien, l'Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande, il promeut un autre modèle diasporique : multidirectionnel, pluriel et global. Il trouve dans la littérature et dans le cinéma des outils pour penser « l'extrême diversité » et les contradictions de notre mondialisation.

S'identifier pour envoyer des commentaires.