Accroître le transfert des apprentissages, Vers de nouvelles connaissances, pratiques et expériences
1 autre image
Éditeur
Presses de l'Université du Québec
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Accroître le transfert des apprentissages

Vers de nouvelles connaissances, pratiques et expériences

Presses de l'Université du Québec

AideEAN13 : 9782760546219
  • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
    Impression

    Impossible

    Copier/Coller

    Impossible

    Partage

    6 appareils

    Lecture audio

    Impossible

33.99

Depuis plusieurs années déjà, on observe au sein des organisations une
tendance à investir dans le développement et le perfectionnement de leur
main-d’œuvre. Plusieurs raisons justifient cette décision : mondialisation de
l’économie et compétitivité accrue, vieillissement de la population et rareté
de la main-d’œuvre qualifiée, introduction de nouvelles technologies et
innovations, besoin d’une plus grande flexibilité organisationnelle, etc. Or
de nombreuses études démontrent que les investissements en formation sont
souvent loin d’engendrer les bénéfices escomptés. Au nombre des reproches se
trouve le faible taux de transfert des apprentissages. Seule une petite
portion des connaissances enseignées en formation est réinvestie par les
apprenants à leur retour au travail. Ce problème amène les chercheurs et
autres spécialistes du sujet à vouloir trouver des réponses aux questions
suivantes : Qu’est-ce qui explique le faible taux de transfert ? Quels sont
les principaux obstacles au transfert ? Comment peut-on contourner ou réduire
leur effet sur le transfert ? Quel est le rôle des divers acteurs dans le
processus de transfert ? Quelles actions peuvent maximiser les chances que les
apprenants appliquent ce qu’ils ont appris ? Bien qu’à l’heure actuelle la
littérature sur le sujet ne procure que des réponses partielles à ces
questions, il n’en demeure pas moins que l’avancement des connaissances dans
ce champ d’études a fait des bonds considérables au cours des dernières
années. Cet ouvrage offre plusieurs éléments de réponse à ces interrogations
en présentant de nouvelles connaissances, pratiques et expériences dont la
mise en application pourrait permettre d’accroître les probabilités de
réalisation du transfert. Il met l’accent sur trois dimensions reconnues pour
avoir une influence sur le transfert des nouveaux apprentissages : les
caractéristiques des apprenants, de la formation et de l’environnement de
travail.

S'identifier pour envoyer des commentaires.