Hédonismes, Penser et dire le plaisir dans l'Antiquité et à la Renaissance
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Cahiers de philologie
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Hédonismes

Penser et dire le plaisir dans l'Antiquité et à la Renaissance

Presses Universitaires du Septentrion

Cahiers de philologie

AideEAN13 : 9782757414019
  • Fichier PDF, libre d'utilisation
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
15.99

Autre version disponible

Cet ouvrage collectif est le fruit d'un colloque sur les philosophies du
plaisir qui a réuni philologues et philosophes, spécialistes de l'Antiquité et
de la Renaissance, en juin 2004, à l'Université de Lille 3. Les études
proposées analysent d'abord la formation des pensées du plaisir dans le monde
antique et les débats qu'elles suscitèrent entre les différentes écoles, des
grands théoriciens de l'Antiquité grecque jusqu'au début de l'ère chrétienne.
Elles mettent aussi en évidence les réajustements et les discussions qui
eurent lieu parfois au sein même des grandes familles philosophiques, chez les
Cyrénaïques et les Épicuriens, mais aussi chez les Néoplatoniciens. On mesure
alors combien l'Antiquité reste attachée à une pensée hédoniste dont la poésie
latine s'est faite l'écho. En explorant ensuite le champ de la réception
humaniste, ces travaux permettent d'évaluer la dette des philosophes de la
Renaissance à l'égard de leurs prédécesseurs grecs et romains, mais aussi,
dans un cadre politique, religieux et moral différent, de mieux cerner les
enjeux d'une pensée du plaisir au sein de nouvelles configurations
philosophiques, qu'il s'agisse de l'épicurisme chrétien d'un Lorenzo Valla ou
de l'alliance d'épicurisme et de néoplatonisme chez Marsile Ficin. De
glissements en réappropriations, un vaste corpus se dessine, en particulier de
langue latine, assez délaissé jusqu'à présent et que ce recueil propose
d'explorer.

S'identifier pour envoyer des commentaires.