Les preuves embryologiques de l’évolution
Éditeur
Académie royale de Belgique
Date de publication
Collection
L'Académie en poche
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les preuves embryologiques de l’évolution

Académie royale de Belgique

L'Académie en poche

AideEAN13 : 9782803105564
  • Fichier EPUB, libre d'utilisation
  • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
  • Lecture en ligne, lecture en ligne
3.99

Autant que la paléontologie, l'embryologie fournit de nombreuses preuves à l'appui de l'évolution des espèces.
La connaissance du mode d'action et de la répartition spatiale et temporelle des gènes du développement permet de dégager des mécanismes qui expliquent les modifications des programmes de développement embryonnaire pouvant mener à des innovations évolutives.
Le plan d'organisation des embryons de vertébrés est initialement très semblable dans les différents taxons, et les dissemblances morphologiques s'expliquent par des programmes ontogénétiques modifiés. On est donc bien loin de la loi biogénétique fondamentale de Haeckel, qui postulait que « l'ontogenèse résumait la phylogenèse ».
Stéphane Louryan dirige le Laboratoire d'Anatomie, Biomécanique et Organogenèse de la Faculté de Médecine de l'Université libre de Bruxelles où il y enseigne l'anatomie humaine et l'embryologie. Il est membre de l'Académie royale de Médecine de Belgique, a été président de la Société royale d'Anthropologie et de Préhistoire. Il a également été rédacteur en chef de la Revue Médicale de Bruxelles.

S'identifier pour envoyer des commentaires.