La destinée de Nadjma l'orpheline, Théâtre
EAN13
9782379185724
Éditeur
Coédition NENA/Editions Toumaï
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La destinée de Nadjma l'orpheline

Théâtre

Coédition NENA/Editions Toumaï

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782379185724
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    3.99
Issue d'une famille modeste Nadjma est une fille respectueuse et brillante à
l'école qui, verra ses parents mourir le même jour de l'écroulement d'une
vieille case sur eux. Dès lors, la jeune fille se verra confiée à son oncle
Aladji, ayant une fille, Achta du même âge que Nadjma. Jalouse du succès de
Nadjma, à l'école contrairement à sa fille, Zara, la tante de Nadjma élabore
un plan macabre et réussit à rompre les études de Nadjma en la donnant
précocement en mariage à Wadar, un grand commerçant polygame. Ayant découvert
la supercherie d'Ibedou, employé de son mari, Nadjma informe ce dernier qui
réprimande sévèrement Ibedou. Inquiet, Ibedou se lie à Zara et les deux
réussissent à faire passer Nadjma pour une femme adultérine. À cause de cela,
Wadar ne tardera pas à la répudier mais contre toute attente, il lui
recommande de rester chez lui continuer ses études si elle le consent car,
elle n'a nulle part où aller. Non contente de la décision de Wadar de laisser
Nadjma rester chez lui et de surcroît de la laisser continuer ses études, Zara
alla consulter le marabout le plus redoutable du village pour en finir une
fois pour toujours avec elle. Le marabout rassura Zara que l'acte sera fait
mais ne le fit pas et il finit par révéler au grand jour les manouvres de Zara
et d'Ibedou contre Nadjma ainsi que celles de ses coépouses devant tout le
village. Irrité, Aladji répudie Zara sur le champ et Wadar fit de même de ses
épouses et soumit Ibedou à la justice du chef. Malgré tout, Nadjma leur
pardonna et se réconcilia avec son mari Wadar. Quelques jours après ces
événements, Nadjma révèle à Wadar sa grossesse, le délivrant ainsi de la honte
car il n'avait jamais eu d'enfants et se croyait stérile. Wadar promis de la
soutenir dans ses études et de faire d'elle sa reine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.