Les corps solides
EAN13
9782363391674
Éditeur
Finitude
Date de publication
Collection
FINITUDE
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les corps solides

Finitude

Finitude

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782363391674
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    14.99

  • Aide EAN13 : 9782363391681
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    14.99

Autre version disponible

Après La Soustraction des possibles, Joseph Incardona passe des riches
demeures des bords du lac Léman à un mobile-home près de l’Atlantique. Cette
fois-ci plus de banquiers retors, mais une mère courageuse ; plus de cours de
tennis pour riches oisives, mais le rêve de surf d’un gamin. Bref, on change
de décor ! À bientôt quarante ans, Anna a bien compris que souvent la vie vous
fait vite abandonner vos rêves. Pas facile de s’en sortir pour une ex-
surfeuse, veuve et fauchée. Mais elle s’accroche à l’essentiel : enseigner à
son fils le vent et la mer, l’indépendance et la liberté. Alors, quand la
poisse s’en mêle, par le biais d’un sanglier qui traverse devant son camion-
rôtissoire, elle n’est pas loin de baisser les bras, Anna. À bientôt quatorze
ans, Léo rêve du jour où il pourra surfer avec la planche de son père, la
seule chose qui reste de lui. En attendant, il y a l’ennui du collège et
l’inquiétude de voir sa mère se débattre avec les dettes. Alors, Léo a une
idée : il va inscrire sa mère au « Jeu » dont on parle à la télé. Si la chance
leur sourit, elle sera sélectionnée et gagnera la voiture à 50 000 euros qui
leur permettra de rebondir, il y croit, Léo. Mais il y a la dignité d’Anna : «
Tu crois que je vais faire la clown devant tout le pays ? M’humilier devant
des caméras ? C’est comme ça que tu me vois ? Réponds ! – Mais… C’est un jeu !
Un simple jeu ! – Non, Léo. C’est de l’abrutissement, c’est vendre son âme et
bafouer sa dignité. Et ça, jamais, pas question ! » Pourtant, Anna, tu vas
t’inscrire, parce que parfois, on n’a plus le choix… Et c’est exactement le
calcul des organisateurs du Jeu : il y aura toujours des gens assez désespérés
pour y participer et d’autres assez veules pour les regarder. Un jeu qui est
la conséquence logique d’un système nourri de cynisme économique, de
voyeurisme médiatique et d’impuissance politique. Parce qu’on est dans un
roman d’Incardona, et que la poisse ou la chance ne sont pas les seuls à tirer
les ficelles… Avec Les corps solides, Joseph Incardona fête ses vingt ans
d’édition, comme Finitude. Il a parcouru pas mal de chemin depuis Le cul entre
deux chaises, paru chez Delphine Montalant en 2002. Joseph Incardona : 53 ans,
Suisse d’origine italienne, auteur d'une quinzaine de romans, scénariste de BD
& de films, travaille à son second long-métrage. Ses derniers livres, «
Derrière les panneaux, il y a des hommes » (finitude 2015), Grand Prix de
littérature policière, et « La soustraction des possibles » (finitude 2020),
Prix Relay, ont connu un beau succès, tant critique que public.
S'identifier pour envoyer des commentaires.