Anthropologie du conscrit sarthois à la fin du Second Empire, Des paysans-soldats au seuil de « l'Année terrible »
1 autre image
EAN13
9782336448978
Éditeur
Éditions L'Harmattan
Date de publication
Collection
Historiques
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Anthropologie du conscrit sarthois à la fin du Second Empire

Des paysans-soldats au seuil de « l'Année terrible »

Éditions L'Harmattan

Historiques

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782336448978
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    27.99

  • Aide EAN13 : 9782336448978
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    27.99

Autre version disponible

S’appuyant sur le dépouillement et l’exploitation statistique des sources
imprimées de la conscription militaire à la veille de la Guerre de 1870-1871,
l’Anthropologie du conscrit sarthois s’efforce de dresser une typologie des
conscrits originaires du département de la Sarthe. On connaît mieux les
évènements qui ont émaillé la guerre que les combattants eux-mêmes. Certes,
plusieurs témoins nous ont légué leurs précieux témoignages en les publiant à
chaud, quelques années après les évènements, ou au soir de leur existence.
Les informations croisées relatives aux professions, au remplacement, au degré
d’instruction et à la stature, complètent ces témoignages issus du for privé.
Il s’en dégage une sorte de portrait type – beaucoup moins linéaire qu’on
pourrait le croire à première analyse – des jeunes gens emportés dans la
tourmente de « l’Année terrible ».
Ce portrait moyen est l’occasion de mieux cerner la situation du département
de la Sarthe, notamment par rapport aux autres départements de l’Ouest – la
Mayenne assurément parce que limitrophe et appartenant en grande partie à
l’ancienne province historique du Maine – mais aussi la Bretagne, au regard du
développement biologique, des niveaux de vie et d’alphabétisation et de
certains comportements culturels constituant des indices du développement
humain.
S'identifier pour envoyer des commentaires.