Catastrophe de M. Vedeau de Grandmont, Enquête sur une ténébreuse affaire du Grand Siècle
EAN13
9782251918167
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Catastrophe de M. Vedeau de Grandmont

Enquête sur une ténébreuse affaire du Grand Siècle

Les Belles Lettres

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782251918167
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    17.99

Autre version disponible

Le 15 février 1718 mourait à Lyon, au château de Pierre-Scize, le conseiller
François Vedeau de Grandmont que ses confrères du Parlement avaient condamné,
le 14 avril 1693, au bannissement et à la mort civile. Le roi commua sa peine
en une prison perpétuelle : cruelle distinction que seul Nicolas Fouquet avait
reçue avant lui. Ainsi s’achevait une affaire des plus ténébreuses, mais aussi
des plus burlesques du Grand Siècle. La Bruyère, qui en dévoile les prémices
dans ses Caractères, ne pouvait se figurer comment une querelle de voisinage
allait déboucher sur autant de scandales, de trahisons et de procès criminels.
Après s’être fâché avec le doyen du Parlement pour un droit de pêche dans
l’Avre, le conseiller Vedeau essaie de redorer son blason en faisant entrer
son fils dans l’ordre de Malte : fallait-il pour cela user de fausses preuves
de noblesse ? Il ne put jamais prouver son innocence. Enfant chéri de la
fortune, heureux en mariage, père de famille comblé, homme de lettres,
entrepreneur et bâtisseur, François Vedeau de Grandmont devait finir pauvre
comme Job. Une fuite, deux rébellions et plusieurs procès le conduiront au
fond d’une bastille lyonnaise. Fondé sur des sources entièrement inédites,
entre quête littéraire et enquête policière, ce livre nous entraîne dans les
coulisses du Grand Siècle, à Paris, à Lyon, à Rouen et sur différentes scènes,
du château de Saint-Lubin-des-Joncherets, entre Normandie et pays chartrain, à
la prison de Pierre-Scize, au détroit de la Saône.
S'identifier pour envoyer des commentaires.