La haine des Juifs et les Juifs, Un bilan de l'antisémitisme pré-nazi
1 autre image
EAN13
9782140193361
Éditeur
L'Harmattan
Date de publication
Collection
Ouverture Philosophique
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La haine des Juifs et les Juifs

Un bilan de l'antisémitisme pré-nazi

L'Harmattan

Ouverture Philosophique

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782140193361
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    29.99

  • Aide EAN13 : 9782140193361
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    29.99

Autre version disponible

Au fil des années, le philosophe allemand d'origine juive Constantin Brunner
(1862-1937) émerge comme une figure singulière à la croisée de la pensée
classique (Spinoza, Kant, Hegel) et du monisme judaïque articulant une théorie
spéculative unitaire à la connaissance des faits naturels et historiques. La
mise en question de sa double condition juive et allemande le contraint à
dresser une analyse de l'antisémitisme politique qui se développe à partir de
1880. Il y combat cette forme de résistance de la société civile à l'État de
droit de tous les citoyens, quelles que soient leurs croyances ou traditions
culturelles. Il en trace ici en 1919 la synthèse la plus complète, avant que
le national-socialisme ne radicalise l'antisémitisme en programme d'exclusion
des Juifs.
S'identifier pour envoyer des commentaires.