Chroniques : vos libraires se confi(n)ent - 3/04

 

CLIQUEZ POUR LES CHRONIQUES DU 27 MARS

 

 

 

Chronique : « Un moment avec… »

 

 

Quelques minutes filmées par un libraire confiné pour partager avec vous ses coups de cœur et suggestions de lecture.

Aujourd’hui, passez un moment avec Géraldine, libraire à Charlemagne Toulon, qui vous présente 3 titres :

Collapsus  -Editions Albin Michel / L’Arbre-Monde, Richard Powers – Editions du Cherche Midi / Les racines de la méditation, Marc de Smedt – Editions Albin Michel

 

La Chronique confinée-décalée de Laurence,

 

Libraire à Charlemagne Toulon, qui vous concocte chaque semaine un programme de lecture « made in confinement ».

 « JE SUIS CONFINE EN FAMILLE »

 

 « La famille, frangin, c’est ce qui nous a rendus fous ». C’est le bandeau du dernier livre de Yann Queffelec. L’histoire n’a aucun rapport avec notre situation, mais quand même, c’est assez parlant.Vous avez peut-être un, deux, trois, cinq enfants, voir plus !!!! Vous êtes des héros du quotidien, les Frison-Roche des devoirs, les Pierre Hermé des gâteaux au yaourts. C’est VOUS qui avez dévalisé les supermarchés en œufs, farine et lait (et PQ, mais ça c’est une autre histoire) parce que vous SAVEZ qu’il va falloir occuper tout le monde toute la journée et qu’un gâteau en famille, ça prend au moins deux bonnes heures.A vos moments perdus (c’est-à-dire entre 21h et 23h, heure maximale à laquelle vous tombez de sommeil, exactement comme quand vous travaillez, parce qu’en fait, vous bossez autant) n’hésitez pas à lire :

TOUTES LES TRAGEDIES DE RACINE et SOPHOCLE : vous comprendrez vite que votre famille est formidable à côté de ces dingos antiques, tous amoureux de leur mère, de leur père, de leur frère, et qui s’entretuent à tours de bras. Entre autres pépites : AndromaqueAntigone (version EBOOK), Electre (version EBOOK),  Œdipe.  Rassurez-vous, dans ces histoires tout le monde regrette et se fait bien punir par les dieux. En bonus : vous pouvez jouer ces pièces en famille, à la maison ! des heures d’apprentissage de texte (on s’en moque, on a le temps), et des fous rires garantis.

Vous êtes une famille de rêveurs et êtes habitués aux longues balades en forêt, à observer les arbres, les oiseaux et la nature. Nature qui vous manque cruellement, c’est certain. MAIS il vous suffit d’avoir une fenêtre (et je vous le souhaite TRES sincèrement), et la liberté vous sera rendue parce que vous avez avec vous votre :Guide du chasseur de nuagesde Gavin Pretor-Pinney : un petit ouvrage remarquable écrit par le fondateur de la Cloud Appreciation Society, qui vous apprendra à reconnaître les nuages, vous contera des anecdotes passionnantes et surtout vous aidera à voir toute la poésie apportée par ces formes floconneuses… Je citerai seulement l’article 1 du manifeste de la Cloud Appreciation Society : « Nous pensons que les nuages sont injustement dénigrés et que la vie serait incomparablement plus pauvre s’ils n’existaient pas ». Gavin, je suis entièrement d’accord avec vous.N.B. : Ce livre est valable pour toutes les catégories de confinement. Je suis persuadée que contempler les nuages apporte calme, amusement, et à l’instar de la lecture, apaise beaucoup de chagrins.

De par le manque de sport, vous trouvez vos enfants agités, voire pénibles… (et soit dit en passant vous êtes dans le même état…). Pour vous il y a :Vipère au poingde Hervé Bazin : oui, c’est une histoire atroce, basée sur l’enfance de l’auteur, qui a vécu avec ses frères sous la férule d’une mère mal aimante qui a passé toute sa vie à essayer de briser la leur. Vous voyez, vous n’en êtes pas là. Dans quelques semaines la vie reprendra son cours normal. Tout va bien, relativisez.Vous avez compris que dans chaque malheur une chose est bonne. En temps normal vous ne voyez presque pas vos enfants, vous courez toute la semaine et culpabilisez chaque minute de votre existence. Eh bien voilà, aujourd’hui vous avez la chance de pouvoir profiter d’eux à temps complet. DONC vous n’avez pas plus le temps de lire que d’habitude. Vous pouvez reprendre vos activités.

 

CHARL’s CHRONIQUE

 

 

Jeanne-Marie, barista au Charl’s Café de Toulon, est d’humeur caféinée :

Qu’elle semble loin cette époque où je faisais vrombir notre rutilante machine pour nos clients connaisseurs de bon café ! Aujourd’hui, il n’y a guère qu’au fond de ma tasse qui s’écoule le matin. Mais après avoir proposé toutes sortes de cafés au Charl’s Café, impossible pour moi de déchirer un sachet de café instantané ou de prétexter un apport de caféine massif pour tenir le coup, même si c’est pour affronter mon nouveau quotidien de maîtresse d’école à domicile !

Non...le café se déguste lentement pour découvrir toute la palette de saveurs qui se révèle au fil des gorgées.

Les connaisseurs de ristretto, quant à eux, reconnaîtront le flash d’un baiser brûlant et corsé. Voici donc deux ouvrages que je vous propose de parcourir pour en savoir plus sur le café, son histoire, sa culture et surtout ses innombrables modes de préparation à la maison :

Tout d’abord pour faire taire toutes les mauvaises rumeurs qui circulent autour du café, un e-book parfaitement documenté par le docteur Astrid Nehlig illustre à coup d’études scientifiques très sérieuses tous les bienfaits du café : Café et santé, tout sur les multiples vertus de ce breuvage.

Et pour ceux qui veulent aller plus loin et qui, comme moi, se passionnent pour ce breuvage ancestral, ils trouveront dans le superbe ouvrage de Luigi Odello tout simplement intitulé Café, toutes sortes de recettes, du café frappé au latte macchiato, mais également l’histoire du café et sa méthodique transformation du grain en nectar voluptueux. Parce qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien, la prochaine fois nous ferons un tour côté cuisine !