Évanouies

Évanouies

Megan Miranda

La Martinière

  • Un vrai page-turner

    Elle s’était jurée de ne plus jamais revenir dans sa ville natale. Mais lorsque son père souffrant d’Alzheimer a besoin d’elle, Nic n’a d’autre choix que de retourner à Cooley Ridge, déterrant au passage ses vieux démons. Car elle n’en est pas partie sans raison.
    Dix ans plus tôt s’est joué un drame que Nic est incapable d’oublier, qui la hante toujours en la faisant souffrir au plus profond de son être. Corinne, sa meilleure amie, a mystérieusement disparu du jour au lendemain. Elle n’a jamais été retrouvée, vivante ou morte. Et voilà qu’une décennie plus tard, l’histoire se répète avec la disparition d’une jeune femme, Annaleise, ravivant les blessures du passé.

    "Évanouies" est un thriller psychologique qui joue avec les nerfs du lecteur. Sa construction a été mûrement réfléchie et offre une expérience de lecture originale qui le rend impossible à lâcher. Ainsi, au lieu de suivre les faits dans l’ordre chronologique, l’histoire nous est contée à rebours. En effet, l’histoire commence deux semaines après l’arrivée de Nic à Cooley Ridge et remonte le temps, jour après jour. C’est très stimulant car cela oblige le lecteur à rester vigilant. Par exemple, on ne comprend pleinement certaines paroles ou certains actes qu’après avoir continué notre lecture et lu ce qu’il s’est passé la veille.

    La vérité se dévoile ainsi, petit bout par petit bout, aux yeux du lecteur. L’histoire d’Annaleise étant inextricablement liée à celle de Corinne, on les explore, jonglant entre passé et présent. Les fausses pistes seront évidemment nombreuses, chaque personnage paraissant suspect à un moment ou à un autre. Mais une chose est sûre, j’étais loin de me douter de la vérité ! Le dénouement a été une vraie surprise.

    En conclusion, une lecture qui en met plein les yeux et qui retourne complètement le cerveau. Sa construction originale le rend d’autant plus efficace. Un thriller psychologique addictif qu’on ne lâche qu’à regret.