Bleue comme l'été

Marie Lenne-Fouquet

Sarbacane

  • par (Libraire)
    20 juillet 2022

    " Un beau roman d'été, d'amitié et de dépassement de soi.Pour prendre le large… Dès 13 ans, "

    Diana, libraire Charlemagne La Valette


  • par (Libraire)
    9 juillet 2022

    On va suivre une jeune fille qui rate son concours d'entrée dans une école de photographie.
    Elle décide de tout plaquer pour partir plusieurs mois dans un van avec un surfeur et doit alimenter le compte Instagram de celui ci de photos clichées.
    Un livre génial qui raconte une belle histoire d'amitié.
    Yaël, 14ans.


  • 8 juillet 2022

    Prudence a 21 ans, est en fac d’histoire à La Rochelle et a pour passion la photographie. Elle vient de rater le concours d’entrée à Louis Lumière. Mareck, son amoureux, est présent par intermittence. Quelques heures de bonheur précèdent de longues journées d’attente sans nouvelles. L’été s’annonce catastrophique ! Alors, Prudence répond à l’annonce de Denis en quête d’une photographe pour alimenter son Instagram. Denis-Dylan, le stéréotype parfait du surfeur lui offre un road trip de 3 mois le long des côtes landaises à bord de son vieux van Volkswagen. L’été s’annonce idyllique… pour qui aime le surf et les tsunamis amoureux !
    335 pages où les vagues déferlent sans discontinuer. La houle me porte de certitudes en incertitudes, du rire aux larmes et me retient. Mais à l’image des personnages, j’apprends à surfer les vagues. Quel plaisir ! Les tempêtes ne sont plus à craindre. Un roman drôle et touchant dont la quatrième de couverture si alléchante devient détestable quand elle marque la fin de l’aventure. La tristesse me gagne à l’idée de ne pas retrouver Prudence et Denis-Dylan la soirée prochaine. Sans conteste le roman de cet été !

    Aurélie


  • par (Libraire)
    21 juin 2022

    Croquez un avant-goût de vacances originales avec ce road-trip incongru !

    Bien que Prudence, la petite vingtaine, ne voit pas la chose sous cet angle , pleine de ses projets fanés , de son amour toxique et de ses trop violentes émotions.

    Mais rapidement, les rencontres qui vont marquer son été, pétillantes de naturel, vont l'alléger. On trouve refuge à ses côtés dans ce récit franc, où les personnages surfent avec délice sur leurs choix de vie hors-normes.

    Découvrant au fil des pages une Prudence spontanée, sincère, on s'attendrit et s'attache. Alors qu'elle ouvre son regard sur l'immensité des possibles humains, on déconstruit nos préjugés sur de nombreux sujets de société.

    Le tout en humour, poésie et excentricité. Parfumé de l'odeur des pins, du sable et des embruns marins, ce roman encourage à saisir ses rêves les plus décalés à pleine main et à s'accepter tel.le qu'on est.


  • par (Libraire)
    17 juin 2022

    Un roman solaire !

    L’histoire d’une amitié naissante entre une étudiante perdue et un surfeur du dimanche qui partent en road-trip tout un été, comme ça, sans se connaître.

    Ce livre c’est du rire, des larmes, de la colère, de la joie. Autant les nôtres que celles de Prudence. C’est l’histoire de la fin de l’adolescence, le passage à l’âge adulte, ce moment où le monde s’arrête un peu de tourner parce qu’on a peur qu’il aille trop vite. C’est cet été là, en suspend, que nous raconte l’auteur avec sa Prudence ici. Et c’est merveilleusement bien fait.


  • 16 juin 2022

    Le roman de l'été pour ados

    Ce n'est pas facile pour Prudence, elle est loin de la vie rêvée et pour rien n'arranger, c'est une drama queen. Sur un coup de tête elle répond à une annonce pour un road trip avec Denis-Dylan, un surfeur ultra cliché qui a besoin de photos pour son feed insta. Mais Prudence est sensible et son regard aiguisé l'amène à voir des failles. Ce roman lumineux est une invitation à regarder au-delà des apparences, à prendre confiance en soi et s'accepter. Á emporter de toute urgence en vacances ! C'est beau, c'est drôle, ça sent le sable chaud, et ça donne envie de regarder un coucher de soleil accompagné des gens qu'on aime.

    A partir de 15 ans