Les Lettres d'Esther

Les Lettres d'Esther

Cécile Pivot

Calmann-Lévy

  • par (Libraire)
    18 décembre 2020

    Esther, libraire à Lille, crée un atelier d'écriture de lettres, en hommage à son père disparu. Elle va ainsi faire la connaissance de cinq personnes, qui vont devoir se choisir deux correspondants parmi eux. Ce sera ainsi le début d'échanges qui apaiseront les maux les plus douloureux. Un roman plein d'humanité !

    Clémence, Charlemagne Fréjus


  • par (Libraire)
    15 novembre 2020

    Le pouvoir rédempteur des mots

    Dans le cadre d’un atelier d’écriture épistolaire, Esther, Jean, Samuel, Jeanne, Nicolas et Juliette s'écrivent. Sans se connaître, ils se confient et apprennent à mettre des mots sur leurs malaises, leur mal être pour, au final, le bien de tous.
    A travers chaque personnage Cécile Pivot nous touche de différentes façons. Qu’ils nous soient agaçants ou attachants chacun a des fêlures plus ou moins profondes qu’il est temps de soigner. Un très bon roman choral qui fait du bien! Et comme dans son précédent roman « Battements de cœur » un joli clin d’œil au Japon.
    Valérie


  • par (Libraire)
    18 septembre 2020

    Les lettres d'Esther : Et si on s’écrivait !

    Une libraire de Lille organise un atelier d’écriture épistolaire.
    Le pouvoir des mots et l'efficacité de la correspondance subliment la sensibilité, les forces et les faiblesses des participants.
    Et des inconnus se rencontrent !
    Quelle magnifique écriture

    Et merci pour le petit passage à CHATEAU-THIERRY


  • 2 septembre 2020

    Thérapie épistolaire

    Il ya quelques années, j’étais tombé par hasard, sur un roman norvégien, je crois, où deux inconnus échangeaient par mail, suite à une erreur d’adresse électronique… C’est d’ailleurs devenu une pièce de théâtre, et j’avais beaucoup aimé cette idée.

    Aujourd’hui, Cécile Pivot nous enchante littéralement avec ce joli roman épistolaire.
    Esther, libraire, propose un atelier d’écriture où chaque participant doit écrire à deux personnes du petit groupe constitué d’inconnus et issus d’horizons très différents.
    Et l’idée fonctionne parfaitement, les personnages sont très attachants, chaque histoire est touchante, et l’on se laisse porter par les confessions de chacun.
    Et s’il était finalement plus facile de se livrer à un inconnu ?
    Véritable coup de cœur, je n’en dévoilerai pas davantage et vous incite vraiment à partager ce joli moment de lecture.


  • par (Libraire)
    1 septembre 2020

    Un roman épistolaire extrêmement brillant

    Cécile Pivot nous plonge dans un roman épistolaire extrêmement brillant et
    écrit avec une efficacité et une justesse saisissantes.

    Vous naviguerez entre Jeanne, l'aînée du groupe, remplie de bienveillance mais également de blessures,
    et Samuel, le benjamin, qui essaye de refaire surface après le décès de son frère et de trouver sa place.
    Mais vous rencontrerez également Esther, Nicolas, Juliette et Jean.

    Tous jouent un rôle dans la reconstruction de l'autre...
    Tous se rendent compte que l'écriture de ces lettres les amène à se dévoiler entièrement,
    et que finalement attendre une lettre et y répondre procure une satisfaction dont on a oublié le sens


  • par (Libraire)
    20 août 2020

    Une bonne idée, cet atelier d'écriture ?
    Pour les participants, c'est l'occasion de rencontrer de drôles d'oiseaux en tout cas...
    Pour nous, c'est le plaisir de lire par-dessus leur épaule, des lettres sincères, diverses, prenantes,très attendues.
    Oui, une excellente idée...


  • par (Libraire)
    18 août 2020

    Touchant et humain !

    "Les lettres d'Esther" est un roman initiatique très attachant. Un atelier d'écriture épistolaire qui prend le timbre d'une thérapie par le pouvoir des mots et des correspondances qui encouragent à la confidence. Petit à petit les personnages se lient, s'ouvrent, allègent leur cœur et se libèrent de leurs douleurs.

    La forme originale que prend ce roman, les lettres qui se répondent entrecoupées de leurs états d'âmes lors de l'écriture de celles-ci, donne à l'ouvrage une dynamique très agréable et est simple à lire. Et d'une manière très intimiste on découvre les personnages au fil des lettres qu'ils s'envoient, des mots pleins de bienveillance, d'encouragement et de tendresse. Et finalement, on apprend, comme eux, à les aimer pour ce qu'ils sont et on est touché (parfois aux larmes) par leurs combats intérieurs.

    Justine R.