Le Train des enfants

Le Train des enfants

Viola Ardone

Albin Michel

  • par (Libraire)
    28 mars 2021

    Le souffle de l'Histoire

    "Le Train des enfants", énorme succès en Italie, relate l'histoire de trains affrétés après la guerre par le parti communiste italien pour envoyer pendant quelques mois des enfants du Sud pauvre dans des familles mieux loties du Nord. Amerigo Speranza, 8 ans, est l'un de ces enfants. Ce départ pour un ailleurs va constituer l'espoir, comme le laisse deviner le choix de son nom, ainsi qu'une nouvelle vie. Oui mais comment fait-on lorsqu'on a laissé sa maman, taciturne mais aimante, dans le Sud ? "Le Train des enfants" raconte l'enfance, raconte l'Italie et cette période historique à nulle autre pareille. Il touche et émeut...


  • par (Libraire)
    15 mars 2021

    Une histoire qu'il fallait raconter.

    Quitter sa mère et sa famille, monter dans un train pour rejoindre des familles riches et cultivées du nord de l’Italie, tel est le destin organisé par le parti communiste de nombreux enfants du sud.
    Mais comment garder le lien ?
    Quel chemin choisir ?
    Un roman d’amour maternel qui tourne au drame.
    Un énorme succès italien.


  • par (Libraire)
    5 mars 2021

    C'est le récit poignant d'un amour manqué entre un fils et sa mère aimante mais distante, pudique, silencieuse et parfois maladroite. c'est l'histoire d'Amerigo qui vit avec sa maman Antonietta dans un quartier pauvre. Le parti communiste veut offrir aux enfants du Sud de l'Italie une vie meilleure, loin de la pauvreté, de la misère, de la saleté. Ces enfants séparés de leurs familles pour leur bien puis rapportés quelques années plus tard, quelle histoire ! Et quelle rupture en pleine enfance...

    Ce roman est une merveille tant par le témoignage de ce pan d'histoire méconnu que par le récit de vie attachant d'Amerigo. Et l'auteure nous livre avec passion un roman sur le déracinement et ses conséquences. L'histoire pourrait paraître sombre et dure mais racontée par ce petit garçon elle est pleine d'humour et lumineuse.

    Coralie, Charlemagne Hyères


  • 5 mars 2021

    famille, Italie

    J’ai aimé Amerigo, que l’on suit avant son départ : la petite pièce où il loge avec sa mère dans le même lit ; son copain Tommasino avec qui il fait les 400 coups ; le trafic de l’amant de sa mère Forte-Tête ; son grand frère décédé à l’âge de 4 ans.

    J’ai aimé découvrir avec ses yeux d’enfant cet épique voyage. Amerigo ne comprend pas grand chose sur ce trajet : lui et les autres enfants vont-ils rester longtemps dans le Nord ? Ne les envoie-t-on pas en Russie se faire couper les mains et cuire dans un four ?

    J’ai aimé la découverte de la neige par ces enfants du sud : est-ce de la ricotta qui tombe du ciel ?

    J’ai eu de la peine pour la maman d’Amerigo qui ne sait pas exprimer son amour pour son fils, uniquement concentrée sur le prochain repas à préparer.

    L’auteure a réussi à me faire vivre le déchirement du petit garçon entre ses deux mamans.

    Une citation :

    Personne ne naît avec la science en infusion, déclare souvent Amerigo.

    L’image que je retiendrai :

    Celle des points attribuées à chaque paire de chaussures que croise Amerigo selon son état. Dans le Nord, le jeu perd de son attrait car tout le monde a de bonnes chaussures.

    https://alexmotamots.fr/le-train-des-enfants-viola-ardone/


  • 26 février 2021

    Roman historique et familial qui nous narre la solidarité italienne de manière simple et touchante.
    L’histoire vraie du train des enfants qui mena Amerigo de son Sud natal à son Nord adoptif.
    Céline


  • par (Libraire)
    23 février 2021

    Un pan méconnu de l’histoire italienne qui évoque ces enfants placés dans des familles communistes du nord de l’Italie pour les arracher à leur pauvreté. Amerigo va y trouver refuge à travers l’initiation à la musique et surtout au plaisir d’appartenir à une famille aimante et bienveillante.
    Construit sur deux temporalités, le roman évoque aussi la vie d’Amerigo adulte lorsqu’il reviendra dans son village natal en quête de réponses et de rédemption…


  • par (Libraire)
    17 février 2021

    COUPS DE COEUR DE SOPHIE

    1946, à Naples à l’initiative du parti communiste pour « aider » les enfants pauvres, des trains sont affrétés pour les placer quelques temps dans des familles du nord de la botte. Amerigo un gamin de huit ans est l’un d’eux, gouailleur et débrouillard il va très rapidement découvrir une autre vie pleine d’opportunité notamment grâce au violon qu’on lui offre …
    L’enfant est alors confronté à un choix cornélien retourner vivre avec sa mère ou « assurer » son avenir à Bologne …
    Inspiré d’une histoire vraie ce roman est touchant, Amerigo est un gosse vraiment attachant qui toute sa vie devra vivre avec le traumatisme du choix qu’il a dû faire …


  • par (Libraire)
    23 janvier 2021

    Pour rire, pour découvrir cette histoire tirée de faits réels et surtout pour s'émouvoir...


  • par (Libraire)
    15 janvier 2021

    Si vous faites partie de ces nombreux lecteurs qui ont plébiscité "La goûteuse d'Hitler", vous apprécierez ce touchant roman également inspiré de faits réels.
    Il relate une bien curieuse initiative prise par le parti communiste italien au lendemain de la seconde guerre mondiale: afin de soustraire les enfants de la misère et de panser les blessures occasionnées par le conflit, le parti a décidé d'envoyer les enfants les plus pauvres du sud de la péninsule dans des familles aisées du nord du pays pour leur apporter tendresse et réconfort.
    Amerigo, un petit napolitain qui vit seul avec sa mère Antonietta, est du voyage. Âgé de huit ans, il va découvrir pour quelques mois dans sa nouvelle famille l'attention et la chaleur qui lui ont tant fait défaut. Mais le séjour n'est pas appelé à durer. Amerigo doit retourner dans sa ruelle auprès de sa mère et le déracinement a laissé des traces.
    Un roman émouvant inspiré d'un fait historiquement méconnu, la confession pudique de ce qui s'apparente à un arrachement affectif, le douloureux récit d'un amour contrarié.
    A découvrir.