Avalanche Hôtel

Avalanche Hôtel

Niko Tackian

Le Livre de Poche

  • par (Libraire)
    17 février 2020

    Un homme se réveille amnésique dans une chambre d’hôtel. Les indices qu’il récolte le poussent à croire qu’il est Joshua, agent de sécurité dans l’Avalanche Hôtel. En ce début d’année 1980, il doit enquêter sur la disparition d’une jeune fille dans les locaux de l’hôtel. Alors qu’il suit une piste dans les montagnes glaciales des Alpes suisses, il se retrouve piégé dans la neige et s’évanouit. Il se réveille à l’hôpital, en 2018. Il n’est pas agent de sécurité mais flic, tout cela n’était qu’un rêve dû au coma. Enfin… Sauf si…
    Un super thriller psychologique qu’on lit d’une traite. Laissez-vous porter, vous ne serez pas déçus !


  • par (Libraire)
    18 janvier 2020

    En plein coeur d'une nature aussi belle qu'hostile, Niko Tackian plante le décor de son nouveau roman. On oubli pour quelques temps le commandant Tomar Khan pour grimper sur les pentes enneigées qui surplombent le lac Léman en compagnie de Joshua Auberson jeune flic helvétique aux prises avec sa mémoire qui semble vouloir lui jouer des tours et mettre ses nerfs à vif.
    Une belle intrigue fluide et bien rythmée.
    Allez-y dévalez la pente!
    Karine


  • 16 décembre 2019

    enquête, mémoire

    Qui est Joshua Auberson ? Un agent de sécurité à l’Avalanche Hôtel dans les années 80 ou un policier sauvé d’une avalanche de nos jours ?

    Le récit nous emmène dans les Alpes Suisses en plein hiver : neige au rendez-vous.

    En toile de fond : l’hôtel délaissé sur la colline que Joshua connait sans se rappeler y être jamais allé. Et surtout cette chambre 81, dont le numéro revient souvent dans sa vie.

    J’ai aimé suivre l’enquête de Joshua sur une jeune fille mystérieusement disparue de l’hôtel le lendemain de ses 18 ans en 1980.

    Enquête qui amènera Joshua à se pencher sur son passé et sa naissance.J’ai souri chaque fois que sa conscience se manifestait à lui sous la voix de Chaminou.

    La collègue de Joshua m’a fait rire parfois avec ses réparties cinglantes.

    J’ai aimé les méandres de la mémoire : l’auteur ayant relu Modiano avant d’écrire son roman.

    On est très loin de Toxique, le premier roman que j’ai lu de cet auteur. Tant mieux, un univers complètement différent. Et j’aime quand les auteurs savent se renouveler.

    L’image que je retiendrai :

    Celle de la vieille piste de bobsleigh abandonnée.

    https://alexmotamots.fr/avalanche-hotel-niko-tackian/